Le groupement des comparateurs en assurance et banque accueille Meilleurtaux

Par - Publié le

,

,

,

Le courtier en crédit immobilier Meilleurtaux, également comparateur d’assurances et de tarifs bancaires, entre dans le giron du Groupement des comparateurs en assurance et banque, nouveau nom du Groupement des comparateurs d'assurances né en mars dernier, qui élargit son périmètre.

Diane Larramendy, cofondatrice du GCAB et directrice générale de Lelynx.fr.
Diane Larramendy, cofondatrice du GCAB et directrice générale de Lelynx.fr.
Laetitia Duarte

Le Groupement des comparateurs d’assurances (GCA), lancé officiellement au mois de mars 2015 et jusqu’alors composé de Lelynx.fr et des entités de Comparadise, accueille un nouvel adhérent : Meilleurtaux. Avec comme cœur de métier le courtage en crédit immobilier, ce dernier est également comparateur (crédit, assurance emprunteur et tarifs et services bancaires).

Le groupement élargi au secteur bancaire

L’arrivée de cet acteur du secteur bancaire, présidé par Hervé Hatt, élargit alors le champ d’intervention du groupement, qui change de nom et devient le Groupement des comparateurs en assurance et banque (GCAB). Ce dernier «souhaite travailler sur les nombreuses problématiques communes aux acteurs digitaux de l’intermédiation financière et en assurance», indique un communiqué.

Diane Larramendy, cofondatrice du GCAB et directrice générale de LeLynx.fr, explique en effet que Meilleurtaux et les comparateurs d’assurances du groupement partagent les mêmes problématiques, comme celles relatives au devoir de conseil, aux évolutions des consommateurs ou encore à la réglementation.

Les discussions avec le Gema en phase de démarrage

Avec ce troisième nouveau venu, le groupement espère avoir davantage de poids auprès des pouvoirs publics pour mener ses prochains chantiers, à commencer par le décret sur les comparateurs de prix et le projet de loi sur le numérique. A ce jour, aucune autre discussion n’est entamée entre le GCAB et d’autres courtiers, selon Diane Larramendy. Cette dernière indique également que, après une première rencontre avec le Gema au mois de mars, les discussions avec ce dernier, qui avait taxé les comparateurs d'«afficheurs de prix», n’en sont qu’au démarrage. Les exigences du groupement de mutuelles impliquent de nombreuses modifications des pages de résultats des comparateurs, qui sont en train d’étudier la question.
 


Diane  Larramendy

Diane Larramendy

Directrice générale de LeLynx.fr de 2013 à 2016

2004 : Diplôme de l’École supérieure des sciences économiques et commerciales Itinéraire (Essec). 2008 : Diplôme de l’Institut européen d'administration des affaires [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher