Assurance collective santé

Complémentaire santé : la mutuelle MGC lance une offre pour la branche Syntec

Par - Publié le

,

,

,

,

La mutuelle générale des cheminots lance une offre de complémentaire santé pour la branche des bureaux d’études techniques, une des plus importantes de France en termes d’effectifs.

La branche des bureaux d'études techniques, une des plus importantes de France en termes d'effectif, a signé le 7 octobre un accord sur la complémentaire santé
La branche des bureaux d'études techniques, une des plus importantes de France en termes d'effectif, a signé le 7 octobre un accord sur la complémentaire santé

Depuis le 1er janvier 2016, la complémentaire santé est obligatoire pour l’ensemble des entreprises du secteur privé, réforme de la généralisation oblige. De nombreuses branches professionnelles ont ainsi signé des accords permettant l’application de cette réforme et l’amélioration des garanties au-delà du panier minimal de soins.

C’est le cas dans la branche dite Syntec, celle des bureaux d'études techniques, cabinets ingénieurs conseils et sociétés de conseils (IDCC 1486). Elle est ainsi parvenue à un accord signé le 7 octobre 2015 (à lire ici) débouchant sur une triple recommandation d’organismes assureurs – les entreprises restent toutefois libres de leur décision.

Sept niveaux de garanties

C’est pour conquérir une partie de cette branche, forte de près d’un million de salariés, que la mutuelle générale des cheminots (MGC) lance une offre spécifique conforme à cet accord, adaptation de sa gamme «MGC Santé Entreprise» pour convenir à la couverture minimale de branche instaurée par l’accord – supérieure à celle du panier ANI.

L’offre se compose de sept niveaux : les trois inclus dans l’accord (le socle et deux niveaux optionnels) ainsi que quatre formules supérieures, toutes conformes aux exigences des nouveaux contrats responsables. Elles améliorent notamment les prises en charge quant aux prothèses auditives et dentaires et incluent également des forfaits naissance/adoption et automédication.



Effectuer une autre recherche

Rechercher