Accès aux soins : des restes à charge inégalement répartis sur le territoire

Par - Publié le

,

Le courtier en assurances collectives Verspieren a publié une étude analysant ses quelque 70 millions de données en matière de couverture santé, axée sur les restes à charge des assurés.

Fortes inégalités géographiques quant aux dépenses de santé et restes à charge, illustre Verspieren dans une étude basée sur ses données.
Fortes inégalités géographiques quant aux dépenses de santé et restes à charge, illustre Verspieren dans une étude basée sur ses données.
verspieren

Verspieren, 6e courtier en assurances collectives (classement Argus 2016), publie une étude sur les dépenses de santé des Français, basée sur ses quelque 70 millions de données gérées.

Deux résultats globaux pour débuter : les frais de santé annuels par adulte s’élèveraient en moyenne à 1115,84€, pour un reste à charge avant intervention de l’assurance complémentaire santé… de 51,86% (soit 578,64€) ! Derrière ces deux chiffres, l’étude illustre surtout de nombreuses disparités géographiques, pas tant sur le "poids" du reste à charge (situé entre 47,7% et 57,26% des dépenses selon les régions) mais sur les écarts quant à ces dépenses mêmes.

Spécificité bretonne et ligérienne

Sans surprise, l’Île-de-France est la région où les coûts moyens sont les plus élevés, que ce soit les consultations médicales (généralistes comme spécialistes, dépassements d’honoraires obligent) ou celui d’une chambre particulière. Si les Franciliens sont également ceux qui ont un reste à charge maximal en termes de poids des dépenses totales de santé (57,26%), ce ne sont toutefois pas eux qui ont les dépenses les plus importantes : ils se situent dans la moyenne nationale, cette dernière étant toutefois tirée vers le haut par les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine et surtout la région Paca (Provence Alpes Côte d’Azur).

 

Région Coût moyen des dépenses de santé par an et par adulte Poids du reste à charge avant complémentaire santé
Auvergne-Rhône-Alpes 1026,58€ 53,55%
Bourgogne-Franche-Comté 904,62€ 48,79%
Bretagne 809,60€ 50,83%
Centre-Val de Loire 943,08€ 50,03%
Grand Est 1024,99€ 49,22%
Hauts-de-France 1149,10€ 47,72%
Île-de-France 1108,94€ 57,26%
Normandie 985,63€ 50,57%
Nouvelle-Aquitaine 1120,34€ 51,39%
Occitanie 1060,65€ 49,23%
Pays de la Loire 816,29€ 52,77%
Provence-Alpes-Côte-d'Azur (incluant la Corse) 1169,91€ 54,59%

 

Deux autres régions se distinguent, de l’autre côté du spectre : les régions Bretagne et Pays de la Loire sont celles où les dépenses de santé sont les moins importantes, à hauteur d’un peu plus de 800 euros par an. Cette spécificité se ressent notamment sur certains postes de dépenses comme l’orthodontie et les consultations de médecins spécialistes.



Effectuer une autre recherche

Rechercher