Bertrand de Surmont (CSCA) : « Nous voulons doubler le nombre d'adhérents »

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Elu le 8 mars 2016, le nouveau président de la chambre syndicale des courtiers d’assurance, Bertrand de Surmont, entend accélérer le recrutement de nouveaux adhérents et accompagner de manière pragmatique les courtiers de proximité, en prise avec une chape règlementaire sans précédent.

La Chambre syndicale des courtiers d'assurance affiche un nouveau visage...
La Chambre syndicale des courtiers d'assurance affiche un nouveau visage...

Créée en 2006 lors de la fusion de la FCA (Fédération des courtiers d’assurances) et du SFAC (Syndicat français des assureurs conseils), la Chambre syndicale des courtiers d’assurances arbore pour ses 10 ans un nouveau visage. C’est, en tout cas, ce que la CSCA a voulu afficher, ce lundi 14 mars 2016, lors de la première prise de parole médiatique de son président, Bertrand de Surmont. Ce courtier francilien a succédé à Richard Restuccia, président de l’organisation depuis septembre dernier, dans un cadre, précise-t-il, « qui était pré-établi, Richard Restuccia ayant accepté temporairement de pallier le départ prématuré de Hervé Houdard».

Mais à nouvelle tête emblématique, nouveau corps également, l'assemblée générale extraordinaire du 8 mars 2016 ayant, non seulement acté de la nouvelle gouvernance via un nouveau bureau national, mais aussi entériné la réorganisation de la CSCA en une instance nationale unique avec sept chambres régionales en lieu et place des syndicats membres (Scamp, Scan, Sfac, SMCAR, Sycaest, Sycarif, Sycasef, Sycaso). « Il y a eu des rebondissements, mais l’essentiel, c’est d’y être arrivé ! », conclut Bertrand de Surmont, en référence au fait que ce projet de fusion avait été annoncé depuis… 2012.

«Il faut qu'on grossisse...»

Résultat : la mutualisation enfin aboutie des moyens financiers et humains de la chambre, l’unification de sa communication et le regroupement officialisé de « tous les courtiers » constitue, selon Bertrand de Surmont, un dispositif de représentativité sans équivalent qui doit aujourd’hui venir en aide aux courtiers de proximité. « L’intermédiation de l’assurance au sens large rejoindra la CSCA », estime-t-il d'ailleurs, visant le doublement du nombre d'adhérents, chacun devant contribuer à en apporter un autre, d'ici à 2017. Fort d’environ 900 adhérents aujourd'hui représentant une trentaine de milliers d’emplois et 70 % du chiffre d’affaires de la profession, la Chambre attire, chaque mois, une quinzaine de nouveaux courtiers. Tout juste, sûrement, de quoi pallier les départ d’adhérents, notamment pour fin d’activité.

A ce titre, la nomination, le 8 mars dernier, de Philippe Saby (DG de Solly Azar) à la vice-présidence communication, numérique et services aux adhérents, axée sur le recrutement en région, « constitue l’un des postes les plus stratégiques de la nouvelle structure car dans les débats de représentativité qui s’annoncent, il faut qu’on progresse, qu'on grossisse et que c’est sur le terrain que les choses vont se passer », glisse Bertrand de Surmont qui veut que l’ensemble des dossiers étudiés en chambre à la CSCA soient mis à la disposition des adhérents. Bref, que l’information remonte !

« Le courtier de proximité, il faut qu’on l’aide, sinon je ne sais pas comment il va faire »

Un nouveau site Internet verra donc prochainement le jour. Le portail sera repensé pour devenir le bras séculier de l’organisation avec un espace pour chaque chambre régionale, pour la formation, pour les services, etc. « Le courtier de proximité, il faut qu’on l’aide, sinon je ne sais pas comment il va faire, estime Bertrand de Surmont. Nous devons l’aider au contrôle ACPR, l’encourager à faire appel à notre médiateur qui est nommé et reconnu depuis le 1er janvier 2016, l’accompagner dans le cadre de Solvabilité 2 qui l’oblige à effectuer autant de remontées d’information qu’il a d'assureurs partenaires… », énumère, volontairement pragmatique, le successeur de Richard Restuccia. Questionné sur le syndicat concurrent Planète Courtier, il se contente de déclarer : « Nous n’avons pas la même idée du syndicalisme professionnel… La Chambre n’est pas à la fois fournisseur d’un réseau et son représentant ». Enfin, concernant l’ANCIA (association nationale des courtiers et intermédiaires d’assurance), le nouveau véhicule qui coiffe la nouvelle CSCA, il sera opérationnel en 2016.



 


Philippe Saby

Philippe Saby

Directeur général de Solly Azar

1981-84 : maîtrise en sciences économiques et gestion des entreprises de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas. 1984-86 : diplôme en économie et finances de l’Institut [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher