Ciprés vise un chiffre d’affaires de 100 M€ en 2020

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Ciprés Assurances annonce un chiffre d’affaires de 55 M€, en hausse de 18% par rapport à 2014, et une ambition à 100 M€ pour 2020. Le courtier grossiste aiguise ses armes : croissance externe, partenariats et développement de son réseau.

Laurent Ouazana, président de Ciprés Assurances, et Sylvie Langlois, directeur général, ont présenté les résultats du courtier grossiste.
Laurent Ouazana, président de Ciprés Assurances, et Sylvie Langlois, directeur général, ont présenté les résultats du courtier grossiste.
Claire Latour

Chez Ciprés Assurances, l’effet « fonds d’investissement » est palpable. Le courtier grossiste, soutenu par l'américain TA Associates depuis 2014, annonce un objectif de chiffre d’affaires à 100 M€ en 2020. Soit près du double du résultat obtenu en 2015 : 55 M€, (+ 18% par rapport à 2014).

Pour atteindre cet objectif, le courtier grossiste envisage, pour la première fois, la croissance externe. « Clairement, notre fonds d’investissement nous encourage à étudier de potentielles acquisitions, a commenté Laurent Ouazana, président de Ciprés Assurances. Nous étudions actuellement deux dossiers. »

Un maillage régional en développement

Côté croissance organique, le courtier grossiste annonce une croissance à deux chiffres pour la 15e année consécutive. Pour maintenir ce rythme, et doubler son chiffre d’affaires d’ici à 2020, Ciprés Assurances mise sur le développement de son réseau de distribution. « Nous avions identifié que notre maillage régional était jusque-là insuffisant, donc nous avons procédé à des recrutements et à la mise en place d’un pôle d’animation commerciale », précise Laurent Ouazana.

Ciprés Assurances dispose désormais de 24 commerciaux et souhaite passer de 3700 courtiers partenaires aujourd’hui à 5000 en 2020 (NDLR : un objectif déjà annoncé en 2015, à horizon 2018). « Nous allons donc nous ouvrir à des courtiers moins spécialistes avec un enjeu fort de formation », commente Sylvie Langlois, directeur général de Ciprés Assurances.

Faire évoluer le métier de courtier grossiste

A l’occasion de la publication des résultats, l’équipe de Ciprés Assurances a réaffirmé sa volonté de bousculer la chaîne de distribution. « Nous souhaitons faire évoluer le métier de courtier grossiste : nous sommes des concepteurs et gestionnaires de programmes, je pense que nous avons aussi un rôle de marketing, détaille Laurent Ouazana. Et nous souhaitons nous positionner comme créateur de business pour notre réseau ».

Le courtier grossiste ne veut pas se contenter d’apporter des contacts aux courtiers de proximité qui distribuent ses offres. « Nous pouvons proposer à des acteurs de la santé notre réseau de distribution ». Des partenariats qui pourraient ainsi combler les lacunes des institutions de prévoyance (IP) en matière de présence sur le terrain. Les premiers partenariats devraient être annoncés au deuxième trimestre 2016.

 

Chiffres clefs 2015 :

Réseau : 3700 courtiers (+23%)

Chiffre d’affaires : 55 M€ (+18% par rapport à 2014)

Affaires nouvelles en santé collective: 1000 par mois (x 3,6)

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher