James Bond ne pourrait plus assurer son Aston Martin

Par - Publié le

,

,

,

Les trois accidents responsables de James Bond dans le film Spectre, coûteraient la bagatelle de 3 M € de dégâts matériels. Conséquence : l’agent très spécial ne pourrait plus rouler en Aston Martin. Le courtier Assurpeople, spécialisé sur l’assurance des résiliés et malussés, s’est amusé à faire le calcul.

La démarche n’est pas désintéressée pour Assurpeople, spécialisé sur l’assurance des résiliés et malussés, mais elle a le mérite de faire sourire. Le courtier a calculé le coût des trois sinistres responsables enchaînés par James Bond dans ses dernières aventures cinématographiques, Spectre.  

 

être l'assureur de james bond... une mauvaise idée

« Si l’agent du MI6 fait face à une dizaine de collisions impliquant divers véhicules tels que des avions, des hélicoptères ou encore des bateaux, nous avons choisi de concentrer notre étude sur des moyens de locomotion plus accessibles : les voitures », explique le courtier. Sachant que James Bond conduit trois voitures dans le film : l’Aston Martin DB10, un modèle exclusif adjugé aux enchères à 2,434 M £ en février 2016, l’Aston Martin DB5, au look résolument rétro, et une Range Rover pour ses missions tout-terrain.

Assurpeople estime que le montant total à assurer est de 4 326 500 €. Or l’agent très spécial est responsable de trois accidents de voiture au cours du film : il percute une Fiat 500, arrache le toit d’une Alfa Romeo et noie son Aston Martin dans le Tibre… Des dégâts matériels responsables qui s’élèveraient à 12 490 € pour la collision avec la petite citadine, 67 000 € pour la décapitation du toit de l’Alfa Romeo et 3 400 000€ pour la noyade… James Bond fait exploser sa facture d’assurance.

 

 

« Pour la petite anecdote, plus de 32 M€ de voitures ont été détruites durant le tournage », rappelle le courtier. Mais le couperet serait assez terrible pour l’agent spécial. « Compte tenu de son historique d’accidents pour le moins chargé, James Bond devra en revanche continuer de frimer avec une magnifique citadine », assène-t-il. Une hypothèse qui ne tiendrait que si James Bond conservait son permis…

 

Le nouveau profil de conducteur de James Bond:



Effectuer une autre recherche

Rechercher