Jérémy Sebag est élu président de la CSCA Ile-de-France et Ouest

Par - Publié le

,

,

,

Le 15 mars 2018, Jérémy Sebag, codirigeant du groupe de courtage SPVIE assurances, a été élu président de la chambre syndicale des courtiers d'assurances Ile-de-France et Ouest. Il succède à Damien Vieillard-Baron.

Jérémy Sebag est le nouveau président de la CSCA IDFO
Jérémy Sebag est le nouveau président de la CSCA IDFO

Changement de tête à la présidence de la plus importante entité de la CSCA. Regroupant l'Ile-de-France et l'Ouest, la CSCA IDFO représente, en effet, près de 70% de l'effectif (plus de 500 courtiers) et du chiffre d'affaires des adhérents de la chambre syndicale nationale. Damien Vieillard-Baron, le dirigeant du cabinet de courtage Gerep spécialisé en protection sociale (lire portrait), cède son fauteuil syndical à Jérémy Sebag, codirigeant (avec Cédric Pironneau) du groupe de courtage SPVIE Assurances (assurance de personnes, IARD, patrimoine, grossiste). Il a été élu à la majorité le 15 mars 2018.

Une implication syndicale et sociétale

Agé de 48 ans, Damien Vieillard-Baron était président de la CSCA IDFO depuis mars 2016, suite à la fusion du syndicat des courtiers d’assurances et de réassurances d’Ile-de-France (Sycarif) dont il assumait, depuis 2014, la présidence et du syndicat français des assureurs conseils (Sfac). Agé de 35 ans, Jérémy Sebag avait récemment pris des responsabilités au sein de la CSCA en qualité de président de la commission des courtiers grossistes et avait notamment donné corps à « Assure-moi un projet  », une démarche d'insertion dans le courtage de personnes économiquement fragiles. Après une carrière démarrée comme inspecteur commercial chez le grossiste Ciprés Vie en 2003, il avait intégré Gras Savoye comme chargé de clientèle grand compte Epargne Collective et chargé d’affaire Grande Entreprise avant de fonder sa structure il y a 7 ans.

Une élection régionale importante à quelques semaines de l'élection nationale

Si Damien Vieillard-Baron affirmait en janvier dernier, lors des lauriers de l'assurance collective et ses baromètres du courtage, que « les années 2013-2015 ont été très compliquées en ce qui concerne l’assurance de personnes, (et que) 2016-2018 sont des années lourdes en ce qui concerne les sujets transversaux comme la DDA et le RGPD », Jérémy Sebag donnera dans les semaines qui viennent le ton des deux ans de mandat qui s'ouvrent à lui. Il travaillera surtout de concert avec le président national de la CSCA dont l'élection se déroulera le 6 avril, Bertrand de Surmont remettant son titre en jeu. « Je tiens à saluer le travail de Damien Vieillard-Baron et son équipe», a affirmé Jérémy Sébag à l'Argus qui estime que son élection est « un message fort et symbolique car j'ai démarré ma carrière il y a 17 ans en apprentissage dans le métier et mon parcours démontre qu'avec passion et travail, le courtage offre de belles opportunités professionnelles. Je vais mettre mon mandat sous le signe de l'emploi dans l'intérêt général. Le secteur a besoin de recruter et de se renouveler sous le sceau de la parité, notamment. Il faut casser les codes et surtout faire la promotion de notre métier d'intermédiaire méconnu du grand public ».

 

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher