L’euro-croissance, «troisième voie» indispensable pour Nicolas Schimel d'Aviva (convention CGPC)

Par - Publié le

,

,

Nicolas Schimel, DG d'Aviva France et PDG de l'UFF.
Nicolas Schimel, DG d'Aviva France et PDG de l'UFF.
H.BIGO/AVIVA

La convention annuelle des Conseils en gestion de patrimoine certifiés (CGPC) organisée, ce jeudi 16 octobre, à Paris, était placée sous le signe de l’assurance vie. Présidé par Hervé de la Tour d'Artaise, l’association qui réunit 1 600 conseillers en gestion de patrimoine (CGP), dont la moitié est constituée des salariés du secteur de l’assurance, a donné la parole à Nicolas Schimel, directeur général d'Aviva France et PDG de l'Union financière de France (UFF). «L’eurocroissance n’est pas une innovation anecdotique. C’est la troisième voie [entre les fonds en euros et les UC, NDLR] qui me paraît nécessaire, voire indispensable. Mais encore faut-il que les conseillers en gestion de patrimoine et les clients finaux soient intéressés», a-t-il notamment évoqué lors de son intervention. Une étude à venir, réalisée pour l’UFF, montrerait en effet un score très faible de l’eurocroissance auprès de ces deux catégories. 

Besoin de diversifier les placements 

Selon Nicolas Schimel, «les assureurs ont besoin de diversifier leur placement pour obtenir des rendements supérieurs à la dette publique», même si aujourd’hui «les exigences de rendements des fonds en euros sont inférieures à celles d’il y a deux-trois ans». Mais, a-t-il prévenu, «La performance globale va décliner à tel point qu’il faut trouver un autre point d’équilibre [dans le couple rendement/risque, NDLR]». Dans ce contexte, le directeur général d'Aviva France a notamment insisté sur le rôle pédagogique des CGP pour inciter les Français à se confronter davantage à cette prise de risque.

Cependant, Nicolas Schimel reste confiant sur le futur de l'assurance vie : «Dans 10 ans, ce sera encore un instrument majeur, car elle aura su se transformer pour accompagner les nouveaux besoins de la société», évoquant, par ailleurs, le chiffre de 700 Md€ d’encours en plus des 1500 Md€ d’encours actuels nécessaires pour combler les besoins en matière de retraite.

Trois nouvelles certifications spécialisées par l'association CGPC

L'association française des CGPC, qui certifie les conseillers en gestion de patrimoine, qu'ils travaillent comme indépendants, libéraux ou salariés de banques ou compagnies d'assurances, a lancé, en 2014, trois certifications spécialisées : conseil financier, conseil en investissement immobilier et conseil en protection sociale, chacune de ces certifications constituant un sous-ensemble de l'examen global de CFP/CGPC, reconnu dans 25 pays dans le monde. 

 


Nicolas Schimel

Nicolas Schimel

Ex-directeur général d'Aviva France

Nicolas Schimel est né le 30 janvier 1965 à Paris. 1984-87 : diplôme de l’École polytechnique. 1987-89 : diplôme de l’École nationale de la statistique et de l'administration [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher