Le fonds Apax entre au capital du courtier Ciprès

Par - Publié le

,

,

,

Début juillet 2017, la société Apax Partners MidMarket, via le fonds Apax France IX, remplacera TA Associates au capital majoritaire du courtier grossiste Ciprès. Sa part sera toutefois rééquilibrée avec celle du management.

Laurent Ouazana, président du directoire de Ciprès
Laurent Ouazana, président du directoire de Ciprès
Ciprés

Deux mois avoir annoncé à l’Argus son intention de faire monter la part du management ainsi qu’un nouveau fonds au capital de Ciprès, Laurent Ouazana, président du directoire du courtier grossiste en assurance de personnes, met en application ce qu'il avait dit. Le 5 juillet  2017, TA Associates, actionnaire de référence depuis septembre 2014 de l'entreprise, cèdera sa place à la société Apax Partners MidMarket, via le fonds Apax France IX. Ce changement de gouvernance capitalistique se traduira par une montée au capital de l’équipe de direction. «Le management va augmenter sa participation de façon très importante», confie Laurent Ouazana.

Il est donc certain que le ratio 74% pour le fonds et 26% pour la direction sera rééquiibré début juillet dans des proportions pour l'heure confidentielle.

Ciprès envisage de faire une acquisition

Le courtier, qui a enregistré une collecte de 2017 M€ en 2016, ainsi qu’un chiffre d’affaires en croissance de 18% à 65 M€  veut continuer à faire croître l'entreprise en adoptant une stratégie de diversification. «Les quelques années qui s’ouvrent verront Ciprès réaliser au moins une opération de croissance externe au-delà de la prévoyance et de la santé, dans le domaine de la retraite et surtout de l’IARD», poursuit Laurent Ouazana.

Le réseau, en revanche, ne bougera pas, à savoir 4000 courtiers de proximité. «L’idée, justement, c'est de nous diversifier en capitalisant sur la relation de nos distributeurs avec les entrepreneurs», poursuit le président du directoire qui s’est fait accompagner par la banque d’affaires UBS dans cette opération, notamment chargée de trier les postulants. «Nous avons été flattés, car une demie douzaine de grands fonds prestigieux se sont portés candidats, raconte Laurent Ouazana. Nous avons choisi le partenaire financier qui avait compris notre modèle et voulait faire de nous la référence en  assurances des entrepreneurs».

Pour les 190 salariés de Ciprès, le quotidien ne devrait pas être bouleversé, sinon que «la dynamique va s’accélérer», souligne Laurent Ouazana.
 


Laurent Ouazana

Laurent Ouazana

Président de Ciprés

Laurent Ouazana est né en janvier 1965. 1986 : diplôme de l'École nationale d'assurances (Enass). 1987-98 : direction courtage de La Bâloise-La Suisse assurances. 1998-2000 : poste de [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher