Les résultats de SFS dopés par le courtage de proximité (RDV du courtage 2017)

Par - Publié le

,

,

,

,

La société de courtage spécialisée en assurance construction a facturé 151 M€ de primes en 2016, en croissance de 5,5% par rapport à 2015, fruit du renforcement de sa politique de proximité. SFS s’appuie sur 47 délégations et 3000 courtiers actifs.

SFS On Tour 2017
SFS On Tour 2017

SFS entame une nouvelle ère sous les meilleurs auspices. Son nouveau propriétaire depuis que le fondateur-dirigeant Patrice Gilles a officiellement cédé 71% de l’entreprise en janvier 2017 au spécialiste de l’assurance et de la réassurance des risques financiers et de crédit CBL Corporation, découvre un bilan 2016 solide. Le chiffre d’affaires consolidé de cet intermédiaire en assurance construction s’élève, en effet, à 65,5 M€ contre 54,5 M€ l'an dernier pour un montant de primes d’assurances facturé de 151 M€ contre 143 M€ en 2015, soit une croissance de plus de 5,5%.

Une activité prédominante en France

Présent en Belgique, en France et au Luxembourg, SFS réalise 95% de son chiffre en France, DOM-TOM compris. « Nous sommes connus depuis  plus de 15 ans, mais avons connu une réelle accélération de notre développement depuis cinq ans grâce au déploiement d’un réseau de 47 délégations, réparties sur tout le territoire français et les territoires d’Outremer, explique Frédéric Lamotte, directeur du développement commercial du groupe. Cette politique de proximité a littéralement propulsé notre croissance puisque notre CA était de 17M€ avant cette mise en place ». Résultat : depuis l’an dernier, dans un camion au logo du groupe, le distributeur de RC décennale, de dommages-ouvrage, de tous risques chantier et, depuis peu, de services de garanties financières et caution, parcourt l’Hexagone pour aller à la rencontre des clients et courtiers de proximité.

Institutionnalisation du SFS On Tour

Si l’an dernier, 300 invités étaient montés à bord dans 15 grandes villes, ce SFS On Tour prévoir cette année plus de 30 arrêts ! « Nous devons notre croissance organique aux courtiers de proximité donc à l’heure où tout le monde numérise et dématérialise, nous préférons encore plus taper sur l’épaule de nos partenaires et apporter du conseil aux professionnels du bâtiment », poursuit Frédéric Lamotte. En qualité de mandataire de compagnies d’assurance oeuvrant en LPS (libre prestation de service), SFS travaille avec CBL Insurance, Alpha Insurance ou encore Zurich et joue la carte de la spécialisation sur un marché retors récemment marqué par l'affaire Gable Insurance, compagnie qui s'est vue retirer son agrément.

Plus de services connexes à l'assurance

Souhaitant aussi renforcer les services apportés, SFS met en place, en 2017, une gamme de cautions comprenant la CRG, les cautions de soumission, de restitution d’acompte et de bonne fin et de bonne exécution afin que les constructeurs répondent plus facilement aux contraintes de leurs donneurs d’ordre. Cela s'insrit dans la lignée du lancement de la caution de retenue en septembre 2016. Toutefois à la page digitale quand il le faut, après avoir refondu son informatique l'an dernier, le groupe permettra une souscription digitalisée de ces produits de caution aux constructeurs et aux courtiers dans le courant du second semestre. « Mais une dommages ouvrage ne se souscrit pas en ligne en 3 clics », temporise Frédéric Lamotte.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher