Maison connectée : le courtier HomeServe se positionne

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Ex-Domeo, le spécialiste des services d’assistance et de dépannage pour la maison mise sur les objets connectés et son réseau de 2000 professionnels pour couvrir un marché prometteur.

Guillaume Huser
Guillaume Huser


La société de services pour la maison Doméo, spécialisée dans l’installation, la réparation, l’assistance et le dépannage en plomberie, chauffage, électricité  et gaz, voit grand ! Rebaptisée HomeServe pour se donner les moyens de jouer dans la cour sémantique de concurrents tels Homelive d’Orange ou encore Home Services d’Engie, l’entreprise présidée depuis mai 2015 par Guillaume Huser,  capitalise sur ses 15 ans de présence en France et la force d’un réseau formé de 2000 prestataires. Un avantage dans un secteur artisanal atomisé.

Rivaliser avec les e-commerçants

Le nouveau patron proposera au printemps 2016 une plateforme Internet de service direct aux particuliers dans l'esprit des e-commerçants qui fleurissent sur la toile comme monplombier.com ou encore mesdepanneurs.fr. Objectif : intervenir sur demande au domicile des clients. « Nous sommes connus pour ces prestations accessibles auprès des clients de nos partenaires jusque-là par l'intermédiaire d'un abonnement et voulons élargir notre offre de services en les rendant accessibles à la demande et en direct auprès des particuliers. Nous n'excluons pas à terme de proposer aussi cette plateforme (ndlr : qui sera lancée au printemps 2016) à des partenaires via des accords, notamment, avec les assureurs, mais également les banques, et différents acteurs de la maison », confie Guillaume Huser qui rappelle que HomeServe dispose du statut de courtier.

Le portage de son risque est assuré par Amtrust, un assureur irlandais et, en France, l’entreprise travaille aussi avec Axa . « Nous avons des concurrents sur différents pans de la chaîne de valeur, mais aucun ne couvre la globalité de notre spectre qui va de la conception des offres, leur commercialisation, puis à l’installation, l’indemnisation et jusqu’au dépannage », avance-t-il.

Le crédo du détecteur de fuites

Le siège anglais de HomeServe se lance ainsi à l’échelle mondiale dans l'obtention d'un brevet pour un détecteur de fuites d’eau créé par la start-up Skyrad. Aviva UK est le partenaire distributeur. La fuite d’eau étant le sinistre principal afférent aux contrats MRH, HomeServe espère équiper intelligemment le domicile des particuliers assurés apr Aviva afin de réduire l’occurrence du fléau. « Nous démarrons les tests en mai. Le modèle économique permet d'envisager plusieurs options sur lesquelles nous commençons à travailler », reconnaît Guillaume Huser. En France, il prévoit de former son réseau de prestataires au dépannage de la maison connectée. « Certains installent déjà des thermostats connectés et ce domaine ouvre un champ des possibles », conclut-il.
 



Effectuer une autre recherche

Rechercher