Patrimonia 2015

precedent Suivant Patrimonia 2015 : le bilan du rendez-vous des CGPI (E-dossier) 1 / 8

Patrimonia 2015 s'ouvre dans un climat plus serein, mais avec de nouveaux défis

Par - Publié le

,

,

,

La 22ème édition de Patrimonia ouvre ses portes ce jeudi 24 septembre 2015 à Lyon. Près de 7000 congressistes sont attendus. 

Patrimonia 2015 se tient à Lyon ces jeudi 24 et vendredi 25 septembre.
Patrimonia 2015 se tient à Lyon ces jeudi 24 et vendredi 25 septembre.

Patrimonia 2015, le grand rendez-vous annuel des professionnels du patrimoine où sont attendus près de 7000 congressistes, s'ouvre ce jeudi 24 septembre dans un climat plus serein. Les récentes enquêtes sur la profession le relèvent : les conseillers en gestion de patrimoine (CGPI) ont retrouvé le moral.

Ainsi, selon le dernier baromètre BNP Paribas Cardif/TNS Sofres, 86% des 400 conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) interrogés en mai dernier ont déclaré que la profession se portait bien (contre 81% en 2014 et à peine 68% en 2013). Selon l'enquête Patrimonia/Morningstar, 54% des CGPI interrogés fin août et début septembre anticipent une croissance de leur activité en 2016 (46% l’an dernier).

ETF, robo-advisors, reglementation... de nouveaux défis 

Pourtant, de nouveaux défis les attendent dans les années à venir : 

- La baisse des rendements des produits financiers en général, qui incite les clients à négocier les frais d'entrée ou encore à s'intéresser aux ETF (exchange traded funds), ces fonds indiciels low cost, qui font un tabac aux Etats-Unis.

- La volatilité des marchés financiers qui déstabilisent les clients des CGPI. La confiance sur les marchés financiers revenue en début d'année 2015 avec la forte hausse de la bourse est partiellement effacée par la tempête venue de Chine cet été qui a traversé les marchés boursiers mondiaux. 

- L'arrivée des robo-advisors qui peuvent soit constituer une menace d'uberisation du conseil financier en s'adressant directement à la clientèle finale, soit au contraire devenir de formidables outils d'allocation d'actifs et de suivi des investissements au service des CGPI.

- Le crowdfunding devenu en quelques mois un nouveau terrain d'investissement attractif mais qui dispose encore de peu d'historique.

- L'interprofessionnalité qui sera le thème de plusieurs ateliers va sans doute devenir une approche incontournable pour des clients aux multiples besoins. 

- Le développement des cabinets pour atteindre une taille critique est un enjeu de taille. Selon la dernière étude du cabinet Aprédia, 34% des cabinets envisagent de se développer par croissance interne, 12% par croissance externe et 30% les deux. Malgré tout, un quart des cabinets n'envisage pas de se développer.

- La réglementation qui changera la façon de travailler dès janvier 2017 avec l'arrivée des directives MIF2 et IDD (insurance distribution directive, ex DIA 2) : si elles n'interdisent pas les rétro-commissions, ces deux nouvelles réglementations vont cependant stigmatiser les conflits d'intérêts entre producteurs et distributeurs de produits financiers ou d'assurance et obliger les CGPI à davantage de transparence sur leur rémunération. 

60 ateliers et 4 conférences plénières

Les quelque soixante ateliers répartis sur les deux jours du congrès aborderont, entre autres, ces thématiques. Les quatre grandes conférences plénières se focalisent, quant à elles, sur un aspect fondamental de la gestion de patrimoine : la famille.

 


precedent Suivant Patrimonia 2015 : le bilan du rendez-vous des CGPI (E-dossier) 1 / 8


Effectuer une autre recherche

Rechercher