Ressources humaines : Aon cède des actifs au fonds Blackstone pour 4,5 milliards d’euros

Par - Publié le

,

,

,

Le courtier cède son activité d’externalisation de ressources humaines et de gestion de prestations sociales acquise en 2010 afin de se recentrer sur ses marchés cœur. 

 
Aon se recentre sur la gestion des risques. Le courtier basé à Londres se désengage de son activité d’externalisation de ressources humaines et de gestion de prestations sociales. Le fonds américain Blackstone Group s’est porté acquéreur pour un montant qui pourrait atteindre 4,8 milliards de dollars (4,5 milliards d’euros) auxquels pourraient s’ajouter 500 millions d’euros supplémentaires en fonction de la performance du pôle.
 
Aon s’était porté acquéreur en 2010 du spécialiste des ressources humaines Hewitt Associates pour un montant de 4,9 milliards de dollars en cash afin d’étendre ses activités de conseil. Le courtier se déleste aujourd’hui d’une activité arrivée à maturité pour se concentrer sur des marchés en croissance comme la cybersécurité et la santé, dans lesquels il a réalisé l’an dernier près d’un milliard de dollars d’acquisitions.
 
Gonfler son programme de rachat d'actions
 
Surtout, Aon cède des activités gourmandes en capital, ce qui lui permet de dégager des marges de manœuvre. « La vente nous permettra de renforcer la croissance de nos opérations cœur et d’accélérer la recherche d’opportunités de croissance externe », relève le directeur général d’Aon Greg Case. Une partie du cash généré par la vente, qui devrait s’élever à près de 3 milliards de dollars après impôts, devrait également lui servir à gonfler son programme de rachats d’actions dont le plafond autorisé doit être porté de 5 à 7,7 milliards de dollars. 
 
Pour Blackstone, l’intérêt est de mettre la main sur une plateforme qui gère les prestations de 15% des Américains et d’élargir son portefeuille à une activité susceptible de générer de fortes rentrées de trésorerie.
 

Soyez le 1er à réagir







Effectuer une autre recherche

Rechercher