Assurance collective santé

Siaci Saint Honoré dévoile sa nouvelle plateforme MyPrevention

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

La généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés induisant l'encadrement progressif des garanties (panier de soins et contrats responsables), les courtiers se tournent vers les services pour se différencier de la concurrence. Alors que Gerep a misé sur la plateforme Gerep Prévention Santé, Siaci Saint Honoré dévoile ce mardi 29 septembre 2015 sa plateforme MyPrevention. Un projet ambitieux à destination des entreprises mais aussi des branches professionnelles et des acteurs de l'assurance (mutuelles, institutions de prévoyance, assureurs, bancassureurs).

Laurent Grouas, directeur de l'innovation et des partenariats chez Siaci Saint Honoré depuis 2014, a porté le projet MyPrevention.
Laurent Grouas, directeur de l'innovation et des partenariats chez Siaci Saint Honoré depuis 2014, a porté le projet MyPrevention.

Testé au coeur de l'été, le réseau de prévention participative MyPrevention porté par MyP, filiale à 100% de Siaci Saint Honoré, a été officiellement dévoilé le 29 septembre 2015. Il s'agit d'un réseau qui mêle des services digitaux et humains: des professionnels de santé interviennent en entreprise, une plateforme d'aide téléphonique complète le dispositif et un portail de prévention sur internet (santé, nutrition, activités physiques, aide aux aidants...) constitue le nerf de l'offre : « Nous accompagnons chaque entreprise dans sa démarche d’ingénierie globale de prévention en proposant une large variété de services orientés utilisateurs qui font de MyPrevention un véritable lieu de vie, pont entre la vie privée et professionnelle », explique Laurent Grouas, directeur de l'innovation et des partenariats chez Siaci Saint Honoré depuis 2014 et coordinateur du projet.

Le quatrième courtier français affirme proposer une alternative aux autres plateformes de prévention avec un projet qui ne se veut pas uniquement centré sur la santé et qui a été primé, le 15 septembre dernier, par deux Trophées à la première édition des Grands Prix des courtiers.

Un éventail de partenariats

Ce programme ambitieux repose sur de multiples partenariats. Le développement de la plateforme a été réalisé par Santhec et d'autres start-ups spécialisées ont depuis proposé leurs services pour développer des briques. « Nous nous plaçons ici dans une démarche d’incubateur en sélectionnant les projets pour les faire tester par nos partenaires, entreprises et assureurs », précise Thierry Vachier, directeur exécutif protection sociale et rémunération globale chez Siaci Saint Honoré.

Une autre start-up pourrait proposer du traitement de données car l’ambition de MyPrevention, au delà des services, est de devenir un observatoire de la prévention en entreprise. Un argument pour les entreprises et assureurs qui seraient dans une posture frileuse faute de connaître le retour sur investissement des actions de prévention.

Une machine de guerre dans le contexte de l'ANI

Avec MyPrevention, Siaci Saint Honoré vise les entreprises mais aussi, plus largement, les branches professionnelles en leur permettant de remplir leur mission de formation et de protection des salariés et des entreprises, les acteurs de l’assurance, mutuelles, institutions de prévoyance, assureurs, bancassureurs.

« Une mutuelle, en développement dans le contexte de l’ANI, nous a ainsi demandé de moduler les options de la plateforme en fonction de sa typologie de clients : le maximum lorsqu’elle cherche à entrer un nouveau client, le minimum pour les clients individuels et une offre médiane lorsqu’elle se trouve en défense de portefeuille, développe Thierry Vachier, MyPrevention est donc une plateforme perçue comme un outil de différenciation. »

Avec MyPrevention, Siaci Saint Honoré espère monter en puissance d’ici 2017, en s’appuyant sur le volume de ses clients en portefeuille en tant que courtier, en adoptant un positionnement offensif sur les accords de branche et en nouant des partenariats avec les différents acteurs de l’assurance.

Pour convaincre le marché, MyPrevention se place en tiers de confiance avec une haute sécurisation des données. Le premier grand compte à avoir choisi l'offre MyPrevention est Engie (ex GDF-Suez), qui déploiera son offre, axée sur l'aide aux aidants, la semaine prochaine auprès de 30 000 salariés (sur 75 000 en France).



Effectuer une autre recherche

Rechercher