Les femmes agents généraux Allianz créent leur réseau : Ell’ianz

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Elles ont choisi d’officialiser le lancement de leur réseau – Ell’ianz – à deux pas du Parc des expositions de la porte de Versailles, où se tient le Salon de l’automobile, et de conclure leur réunion par une visite du stand de leur mandante, Allianz. Une façon originale et élégante d’exprimer leur différence et leur dynamisme au sein d’une profession qui, comme l'automobile, s’avère très masculine.

Ce vendredi 10 octobre 2014, une cinquantaine de femmes agents généraux Allianz se sont donné rendez-vous pour poser la première pierre de leur réseau, baptisé Ell’ianz. «En tant que femmes chefs d’entreprises, il arrive que l'on se sente seules et confrontées à des problématiques que nos confrères ne connaissent pas», explique Virginie Rémy, agent général Allianz à Paris, qui a été à l’origine du réseau et qui l'a fondé avec Anne Lamotte, directrice commerciale agent généraux Paris-Nord-Est au sein de la compagnie.

Ce nouveau réseau se veut un lieu d’échanges et d’information. «Le but est non seulement de faciliter l’entraide mais aussi d’attirer des femmes vers le métier d’agent général et de les accompagner dans leur projet», ajoute Virginie Rémy. Les femmes sont en effet peu nombreuses à exercer le métier d’agent général : elles représentent 13,5% des effectifs au niveau national.

Favoriser la mixité

Chez Allianz France, elles sont 210, soit 11% du réseau, une proportion qui varie entre 11% et 16% selon les années. «Le métier d’agent général est majoritairement masculin, mais il n’y a pas de raison objective pour que ce soit le cas : les qualités que nous recherchons n’ont pas de genre», explique Brigitte Egrise-Rey, directrice adjointe du réseau agents généraux d’Allianz France.

Mais force est de constater que les candidatures féminines restent minoritaires (16% des dossiers adressés à Allianz France). «A travers le réseau Ell’ianz, nous entendons créer une dynamique de recommandation et de recrutement, et trouver les conditions qui permettent de favoriser la mixité dans le réseau», souligne Anne Lamotte.

Au sein de la compagnie, l’initiative est soutenue au plus haut niveau, en témoigne la présence ce vendredi de deux membres du comité exécutif d’Allianz France : Virginie Fauvel, en charge du digital et première femme à siéger au sein de cette instance, et Jean-Marc Pailhol, en charge de l’unité distribution.  

Management, formation, business...

Cette première réunion d’information a été l’occasion de valider le principe et les objectifs du réseau qui sera structuré en association en janvier 2015. Pour préserver leur liberté de parole, les participantes ont opté pour une adhésion réservée aux femmes sans exclure pour autant les échanges avec leurs confrères.

Formation, management, relations avec les pairs, bonnes pratiques, business : font partie des thèmes sur lesquels les membres du réseau entendent travailler. Moins nombreuses que leurs confrères, les femmes agents sont aussi souvent à la tête d’agences plus petites : 242 000 € de commissions annuelles en moyenne contre près de 350 000 € sur l’ensemble du réseau Allianz France. Un sujet qui fera sans doute l'objet de discussions à l’avenir.



Effectuer une autre recherche

Rechercher