Résultats 2016 : April paye le prix de l’ANI

Par - Publié le

,

,

,

Le courtier lyonnais accuse un recul de 52,3 % de son résultat net après une année marquée par l’effet négatif sur son pôle santé individuelle de la généralisation de la complémentaire santé en entreprise.

Le courtier lyonnais affiche un résultat net à 20,1 M€ en baisse de 52,3 % par rapport à 2015.
Le courtier lyonnais affiche un résultat net à 20,1 M€ en baisse de 52,3 % par rapport à 2015.
Google street view

L’année 2016 n’a pas été un grand cru pour April. Le courtier lyonnais affiche un résultat net à 20,1 M€ en baisse de 52,3 % par rapport à 2015. De mauvais résultats qu’April explique principalement par l’effet négatif de la généralisation de la complémentaire santé en entreprise. Cette réforme actée par l’Accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 et entrée en vigueur le 1er janvier 2016 a, en effet, tiré vers le bas l’activité santé individuelle du groupe.

Des charges plus élevées que prévu

Dans le détail, le résultat opérationnel courant s’élève à 65,4 M€, soit un recul de 10,6 % par rapport à 2015. Le courtier lyonnais affiche, par ailleurs, des charges opérationnelles non courantes à 23,2 M€. Un montant légèrement supérieur aux attentes qui s’explique pour l’essentiel par les actions de réorganisation des activités du groupe aux Etats-Unis et en Suisse (-16,5 M€).

Un dividende stable

Malgré des résultats décevants pour la troisième année consécutive, le groupe proposera à l’assemblée générale des actionnaires, le 4 mai 2017, un dividende équivalent à celui de 2015 de 0,26 € par action, soit 10,6 M€ au total.



Effectuer une autre recherche

Rechercher