Manuel de l'assurance automobile

Publié le

LES AUTEURS

Sylvie Chanh : Directeur Sinistres, commutations et run-off à la Caisse Centrale de Réassurance (CCR) depuis 2011, passée par la FFSA en tant que responsable d’études spécialisée dans le risque automobile mais aussi par Axa Global P et C, où elle a pris la responsabilité de l’indemnisation du dommage corporel, elle est une spécialiste des questions liées aux sinistres corporels.

Jean Péchinot : Après toute une carrière professionnelle dans l’assurance terminée par une douzaine d’années à la FFSA, au cours desquelles il a eu l’avantage de travailler avec Sylvie Chanh, a accepté la proposition de l’Argus de l’Assurance d’actualiser l’ouvrage qu’il a créé en 1986 avec James Landel.

 

 

 

Maîtrisez la technique et la pratique de l'assurance automobile

Existe-t-il un produit plus sensible que l’automobile pour le consommateur que nous sommes tous ? Moyen de transport privilégié, il fait l’objet de passions lorsque l’on évoque la part du budget moyen qui lui est consacré, les fraudes aux tests d’émissions de gaz d’échappement, les limitations d’usage pendant les périodes de pollution ou l’interdiction d’accès à certains centres villes, les statistiques mensuelles sur l’accidentalité se traduisant par l’augmentation du nombre de radars et l’amélioration de leurs performances punitives. Mais le développement de la mobilité, et plus récemment, l’accélération de l’économie collaborative (co-voiturage, auto-partage), aurait-il été possible sans la mise en place d’un régime de responsabilité civile et d’assurance performant ? Le véhicule est susceptible de causer des dommages à autrui et d’en subir. Personne, aujourd’hui, n’est en mesure de faire face au coût engendré par les dommages corporels. Seule une mutualité constituée dans le cadre d’une concurrence saine entre les assureurs permet de garantir, contre une cotisation raisonnable, la prise en charge de ces dommages. Le législateur est intervenu pour accentuer cette concurrence en permettant à tout souscripteur de résilier le contrat, sans avoir à exposer de motifs, dès lors qu’une année d’assurance a couru. La jurisprudence continue à être très prolixe en matière de règlement de sinistres.

Cette 5e édition se veut une actualisation des précédentes en gardant leurs principes directeurs : objectivité, pas de développements sur des théories juridiques ; méthodologie propre à la démarche des régleurs (droit à indemnisation des victimes, règles communes de gestion, évaluation des dommages matériels et corporels, recours en contribution) ; synthèse grâce à des tableaux, des exemples chiffrés et des références jurisprudentielles récentes.

 

   

LES + PRODUIT

 

 

  • Les auteurs traitent la thématique dans une vision concrète sans développements sur des théories juridiques
 
  • Il apporte une méthodologie propre à la démarche des règleurs

 

  • La rédaction est synthétique grâce à des tableaux, des exemples chiffrés et des références jurisprudentielles récentes
 

 

 

 

 

CARACTÉRISTIQUES DÉTAILLÉES

Ouvrage papier   7 septembre 2016 - 5e édition - 432 pages - Réf. 2EA18150N
EAN13 : 9782354742256
75 €TTC
 

 

 

 

 

 


 


Effectuer une autre recherche

Rechercher