La Maif enrichit ses contrats auto

Par - Publié le

,

,

La Maif a répondu aux attentes des sociétaires ayant des voitures anciennes assurées au tiers, par exemple avec l’option véhicule de remplacement.
La Maif a répondu aux attentes des sociétaires ayant des voitures anciennes assurées au tiers, par exemple avec l’option véhicule de remplacement.

Jusque-là réservées aux contrats les plus complets de la mutuelle, les trois garanties assistance panne 0 km, véhicule de remplacement et assurance des objets transportés sont désormais proposées en option sur l'ensemble de la gamme véhicules à moteur (VAM) de la Maif.

« Ces options répondent aux attentes de nos sociétaires. Même un véhicule ancien, assuré au tiers, peut se révéler indispensable à une famille. La Maif devait répondre à ce besoin avec le véhicule de remplacement », explique Jacques Dureux, responsable du marketing offres.

Figurant parmi les principaux assureurs auto du marché français, la Maif compte plus de 3 millions de contrats en portefeuille (hors deux-roues) et a engrangé 316 000 nouveaux contrats en 2010.

 

Succès immédiat pour la panne 0 km

Lancée au début de l'été, cette évolution de l'offre VAM rencontre un succès certain : « Sur les flux de véhicules assurés en juillet, la production des options 0 km concerne 40% des contrats, se félicite Jacques Dureux. En revanche, le taux d'équipement pour l'option objets transportés est marginal. » Il faut dire que les contrats multirisque habitation de la Maif (la gamme Raqvam) contiennent tous l'assurance des objets, qu'ils soient dans la maison ou dans le véhicule, et 80% des sociétaires du groupe Maif sont équipés en MRH. « La Maif refuse de doublonner une garantie. Donc, nous n'attendons pas beaucoup de volume sur cette option », conclut Jacques Dureux.



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous