Jocelyn Aubry (Aon France) : Infatigable voyageur

Par - Publié le

,

Après une carrière dans les télécoms, il a posé ses bagages dans le courtage, afin d’accompagner la transformation d’Aon.

Jocelyn Aubry
DSI d’Aon Franc
Jocelyn Aubry DSI d’Aon Franc
Laetitia Duarte

Océanie, Afrique, Amérique, Europe. Il a vécu sur presque tous les continents et a appris, dès son plus jeune âge, à s’adapter à différentes cultures. Rien d’étonnant à ce que Jocelyn Aubry ait pu passer des télécoms au courtage, en devenant directeur des systèmes d’information (DSI) d’Aon France, ainsi que directeur IT Affinitaire de la large zone géographique EMEA (Europe, Middle East & Africa). « Je n’aime pas être enfermé dans une case », résume le quadragénaire.

Premiers pas dans le nouveau monde

Il faut dire que, tôt, le travail de son père le mène, avec sa famille, à ­Nouméa où Jocelyn Aubry naît en 1970, puis au Mozambique, en Grèce, en Iran et en Afrique du Sud. C’est à 15 ans que l’aventure extra-hexagonale prend fin avec un retour en ­région parisienne. De ce passé, il a gardé « le virus de l’international ». Après un master en marketing industriel, il ­décroche ainsi un stage aux États-Unis chez CompuServe. Lorsque cette entreprise s’implante en France, il signe son premier job. Il vit alors les débuts des ­services en ligne. Mais le géant américain est racheté par son rival, AOL. Jocelyn en devient le directeur technique pour la France et ­poursuit, en parallèle, des cours d’ingénierie à l’AOL University-Virginia Tech. « Je n’ai jamais voulu être expert dans un seul domaine », insiste celui qui passera plus tard par l’Institut européen d’administration des affaires (Insead). En 2007, il prend les fonctions de directeur des opérations chez Neuf Cegetel qui vient d’acquérir AOL. Puis, lorsque l’opérateur vend à SFR, il endosse le costume de directeur du développement et de la convergence puis de DSI relation client.

Changement de cap

En 2015, Jocelyn Aubry raccroche avec les télécoms quand Aon lui propose la direction de ses ­systèmes d’information (SI). Un nouveau secteur qui a justement ­besoin de son savoir. « Ce que nous avons vécu, l’assurance le vit ­aujourd’hui », constate-t-il. Et de reprendre : « Notre raison d’être en tant que courtier, c’est le sur-mesure, l’expertise, le conseil. Cela veut dire un SI flexible, modulaire, industriel ». Sa feuille de route ? « Être un business partner, ­apporter les bonnes solutions et accompagner la transformation. Cela passe par la compréhension des enjeux stratégiques avec un mode de fonctionnement agile. » Son secret ? « L’informatique, c’est 80 % d’humain. Il faut beaucoup d’empathie », martèle-t-il d’un regard franc. Pour cet homme qui a pratiqué pendant longtemps l’aviron, discipline qui forme au leadership, « le rôle de l’IT est ­d’aider et de rendre plus efficaces les collaborateurs ». Mais pas seulement. « Notre volonté est d’ap­porter aussi la meilleure expérience utilisateur aux salariés de nos clients et connaître les clients de nos clients », complète-t-il. Une approche portée par les chantiers de la dématérialisation et de la digitalisation, la mise à disposition d’outils plus intuitifs, l’automatisation de certaines tâches, la réflexion autour de l’intelligence artificielle, etc. « La data est un énorme enjeu aussi, ajoute-t-il. La donnée est soit chez le client, soit chez l’assureur. Nous, on doit la capter, car nous avons une vision à 360° du business. »

Deux ans après son entrée dans le groupe, Jocelyn Aubry ne ­regrette pas son choix. D’autant qu’il n’est pas cantonné à la technique, sa nomination au comité de direction lui offrant un œil sur les enjeux stratégiques. « J’apprends tous les jours », se réjouit ce père de 4 enfants. D’autant que ses fonctions complémentaires de directeur IT Affinitaire EMEA comblent sa soif de découverte.

Son parcours

  • Son âge 47 ans 
  • Sa formation Master en marketing industriel à l’International Business (Paris) et Institut européen d’administration des affaires (Insead).
  • Sa fonction DSI d’Aon France, directeur IT Affinitaire EMEA d’Aon, directeur achats, moyens généraux et immobilier d’Aon France.


Soyez le 1er à réagir







Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous