Martin Fourcade, toujours un temps d'avance

Par - Publié le

,

,

,

Depuis trois ans, le sextuple vainqueur de la Coupe du monde de biathlon est aussi l’ambassadeur de marque de la MGEN.

Martin Fourcade
Ambassadeur de la MGEN
Martin Fourcade Ambassadeur de la MGEN
Herve Thouroude

À quoi reconnaît-on un champion ? À son palmarès, bien sûr. À sa capacité à tout anticiper, aussi. Martin Fourcade est de cette trempe-là : seul biathlète de l’histoire à avoir remporté six années consécutives (2012 à 2017, série en cours) le classement général de la Coupe du monde, le sportif catalan se focalise toujours sur « le coup d’après ».

« Même s’il n’est pas totalement ficelé, j’ai une vision plutôt précise de mon programme des douze prochains mois », précise-t-il, après avoir remporté, sur une saison, une 14e victoire dans sa discipline. Nous sommes le 27 avril, et ce jour-là, Martin Fourcade a réuni de son propre chef ses principaux sponsors au siège de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN).

Alors qu’il ne s’accorde que dix jours de vacances par an, alors qu’il est absent de son domicile pendant 220 jours en moyenne chaque année et alors qu’il est devenu papa pour la deuxième fois un mois plus tôt, le maître du biathlon mondial a tenu à organiser ce rendez-vous avec ses partenaires à Paris. « On parle beaucoup de moi à travers mes résultats, mais aussi dorénavant au travers des campagnes publicitaires que je réalise. C’est donc important de voir quelles synergies sont possi­bles entre mes sponsors », racon­te le sportif de 28 ans.

Des valeurs partagées

Depuis juillet 2014, Martin Fourca­de est lié notamment à la MGEN. Une collaboration symbo­lisée par une campagne de communication d’envergure de la deuxième mutuelle de France. « Ma mère est ortho­pho­niste dans un établissement de santé et ma compagne professeur des écoles. La marque MGEN me parlait. Depuis trois ans, les projets que nous avons concrétisés et les rencontres que j’ai pu faire m’ont conforté dans ce choix », explique celui qui confesse que « l’argent n’est pas la première motivation », quand il signe un partenariat.

SON PARCOURS

  • Son âge 28 ans.
  • Sa fonction Biathlète, sergent dans l’armée de Terre, rattaché à l’École militaire de haute montagne (EMHM).
  • Son Palmarès Double champion olympique de biathlon et six fois vainqueur du classement général de la Coupe du monde.

De fait, malgré son emploi du temps surchargé, le quadruple médaillé olympique – que certaines personnes dans la rue identifient avant tout comme « le Monsieur qui fait de la pub pour la MGEN » – s’est facilement laissé convaincre lorsqu’on lui a demandé d’effectuer un passage lors de l’assemblée générale du groupe, l’an dernier. Ou encore de participer à ses 70 ans, cette année. Un investissement dont profite pleinement la mutuelle. « En trois ans, grâce à la visibilité que nous apporte Martin, nous avons gagné 16 points de notoriété. Selon une enquête Opinion­Way, nous sommes même devenus la première complémentaire santé citée spontanément », indi­que Sif Ourabah, directeur de la communication de la MGEN.

Une compétition fédératrice

Et la marque compte bien encore capitaliser sur son porte-étendard. Du 12 au 17 décembre prochains, la Coupe du monde de biathlon fera étape au Grand-Bornand, en Haute-Savoie. Un événement sur lequel travaillent déjà Martin Fourcade et la MGEN. « Nombreux sont ceux, dans notre réseau – militants et salariés –, qui vont suivre cette compétition. Nous sommes donc en train de prévoir un important dispositif afin que la fête soit tota­le », précise Sif Oura­bah. Martin Fourcade, lui, se projette déjà plus loin. En 2018 se dérouleront les jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud. « Mon objectif majeur de la prochaine saison », souffle le biathlète qui visera de nouveau la plus haute marche du podium. En 2019, son partenariat avec la MGEN devrait prendre fin, mais là aussi, le sportif voit plus loin. « J’espère sincèrement que notre collaboration s’inscrira à plus long terme. Nous avons beaucoup de belles choses à réaliser encore ensemble, notamment autour de la prévention par le sport ». Parole de champion.



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous