L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Assurance scolaire : la ruée sur les petits écoliers

Publié le 14 septembre 2017 à 17h 00 par Aurélie Abadie

Pure players, banques, distributeurs : de nouveaux entrants bousculent le marché de l’assurance scolaire. Face à leurs offres agressives, les assureurs traditionnels font valoir la qualité de leurs garanties.

monkeybusiness / Getty Images / iStockphoto
monkeybusiness / Getty Images / iStockphoto
monkeybusiness / Getty Images / iStockphoto
C’est la rentrée scolaire. Et, pour l’assurance scolai­re comme pour les fournitures, les offres promotionnelles font rage. La couverture n’est pas obligatoire pour le temps passé en classe, mais elle l’est pour les activités facultatives comme la cantine et les sorties extrascolaires. Avec 13 millions d’élèves à assurer, et près de 200 M€ de primes par an, les […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher