Assurance vie : Predica lance le premier support eurocroissance

Par - Publié le

,

,

,

,

Crédit Agricole Assurances, via sa filiale Prédica, dégaine le premier support eurocroissance : Objectif programmé qui est distribué depuis le 13 octobre par les banques privées de LCL et du Crédit Agricole

Comme annoncé fin septembre, et un mois après le lancement de ses contrats vie-génération, Predica, la filiale assurance vie de Crédit agricole Assurances, est le premier assureur à lancer un support eurocroissance.

Objectif programmé... jusqu'à 40 ans

Baptisé Objectif programmé, il est distribué depuis le 13 octobre par les banques privées des Caisses régionales du Crédit agricole et de LCL via les contrats multisupports haut de gamme des deux réseaux. Du côté du Crédit agricole, il s'agit des contrats Floriane et Espace Liberté 2. Concernant le réseau LCL, les contrats Lionvie Rouge Corinthe et Acuity accueillent ce nouveau support. Modulable, Objectif programmé peut être souscrit sur une durée comprise entre 8 et 40 ans et pour une garantie du capital partielle (à partir de 80%) ou totale (100 %), selon le profil et les attentes du client.

Par exemple, pour le contrat Acuity l'assuré choisit lors du premier investissement le pourcentage des sommes versées, nettes de frais, garanties entre 80%, 85%, 90%, 95% et 100% ainsi que l’échéance de la garantie (de 8 à 40 ans par pas d’une année). Comme il ne s'agit pas d'un nouveau contrat, mais d'un nouveau fonds à l'intérieur d'un contrat multisupport, l'assuré conserve l'antériorité fiscale par exemple s'il effectue des transferts à partir de son fonds euros ou de ses unités de compte, mais des frais d'arbitrage de 0,50% sont prélevés. Les frais de gestion annuels s'élève à 0,80%.

Perspectives de rendement supérieur au fonds euros

«Avec le lancement d’Objectif programmé, Predica répond, dans le contexte actuel de taux bas, à la nécessité de proposer aux clients qui le souhaitent de nouvelles solutions innovantes dont les perspectives de rendements sont supérieures à celle du fonds euro», indique l’assureur.

L'assurance vie du XXIème siècle

Surnommé «l'assurance vie du XXIème siècle», le fonds euro-croissance (appelé aussi engagements donnant lieu à constitution d'une provision de diversification ou simplement fonds «croissance») a pour objectif, grâce à la garantie du capital uniquement à son terme (à partir de 8 ans), d'apporter davantage de souplesse aux assureurs dans leur allocation d'actifs. La garantie à terme peut-être partielle ou totale. Il a été largement soutenu par la FFSA et les grands assureurs de la Place lors de la réforme de l'assurance vie fin 2013. Il avait été évoqué pour la première fois dans le cadre du rapport Berger-Lefebvre publié en avril 2013

Cependant, la création de tels fonds à un moment où les taux sont très bas laissent certains spécialistes dubitatifs sur le supplément de rendement par rapport à un fonds en euros classique. D'un autre côté, la très forte baisse des marchés boursiers ces jours derniers pourrait faire de nouveau pencher la balance en faveur de ces fonds garantis en capital, même à long terme, pour les épargnants. 



Effectuer une autre recherche

Rechercher