Complémentaire santé : Identités Mutuelle se lance dans le non responsable

Par - Publié le

,

,

,

La mutuelle, membre de l’union Umanens, complète sa gamme d’offres en santé avec une formule non responsable, suite aux retours de ses adhérents.

Identités Mutuelle lance une gamme de complémentaires santé non responsable, suite aux retours de ses adhérents.
Identités Mutuelle lance une gamme de complémentaires santé non responsable, suite aux retours de ses adhérents.

« Donner le choix ». C’est ainsi qu’Identités Mutuelle justifie le lancement d’une offre de complémentaire santé non responsable, après avoir mis en place en 2015 une gamme intégralement responsable.

Identités Mutuelle, membre de l’UGM Umanens (900M€ de cotisations en 2015, Top Mutualité de l’Argus 2016), a voulu prendre en compte les demandes de certains de ses adhérents «qui souhaitent conserver leur médecin, même si ce dernier n’est pas signataire du contrat d’accès aux soins (CAS), et un bon niveau de remboursement». Un constat qui suit la récente étude du cabinet Mercer sur l’impact de la réforme des contrats responsables sur les restes à charge.

Alternative non responsable

Les adhérents de la mutuelle (300 000 personnes et 3 000 entreprises protégées) ont donc deux solutions à leur disposition. Ils peuvent rester dans un champ intégralement responsable, en complétant leur couverture santé existante avec deux options améliorant les remboursements d’honoraires et les prises en charge dentaires, hospitalières et optiques – l’option 2 intégrant l’appareillage et les médicaments non remboursés.

Ils peuvent aussi, désormais, faire le choix d’une couverture non responsable avec une nouvelle gamme santé dite "intégrale", elle aussi composée de deux options. Les remboursements sont identiques que le médecin ait signé le contrat d’accès aux soins (CAS) ou pas : les remboursements dentaires sont également portés jusqu’à 350% et les forfaits optiques sont les mêmes quelle que soit la correction.



Effectuer une autre recherche

Rechercher