Complémentaire santé : Solly Azar lance deux nouvelles offres pour les TNS et les seniors

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Le courtier grossiste veut renforcer ses positions sur l’assurance santé individuelle en ciblant les deux principales populations non concernées par la réforme de la généralisation de la complémentaire santé, à savoir les seniors et les travailleurs non-salariés.

Les offres santé pour les seniors et les TNS avaient été annoncées à l'occasion du nouveau plan stratégique du courtier Solly Azar.
Les offres santé pour les seniors et les TNS avaient été annoncées à l'occasion du nouveau plan stratégique du courtier Solly Azar.

Alors que le marché de l’assurance santé collective connaît un essor naturel suite à la réforme de la généralisation de la complémentaire santé, celui de l’individuelle reste toutefois celui où les marges, en décroissance, se nichent encore. Le courtier grossiste Solly Azar lance ainsi deux nouvelles offres à destination des deux principales populations non concernées par ladite réforme, à savoir les seniors et les travailleurs non-salariés (TNS).

Sur les travailleurs non-salariés, «Santé TNS» permet de combiner une complémentaire santé responsable avec une surcomplémentaire non responsable. L’offre en complémentaire comporte huit formules, dont une "Excellence" incluant d’importants forfaits prévention/bien-être et une "Hospitalisation Seule". Elle peut être complétée par deux renforts optionnels sur les postes peu ou pas remboursés par le régime obligatoire (médecines douces, prothèses dentaires…) et une surcomplémentaire non responsable.

Une offre senior hors du champ des labellisations

Les seniors, via l’offre «Santé Senior», ont à disposition sept formules, dont une "Hospitalisation seule", et deux renforts optionnels sur les postes peu pris en charge par la Sécurité sociale. Parce qu’ils ont des besoins différents des actifs, des postes de dépenses comme la radiologie ou les soins auditifs sont privilégiés.

A noter que l’offre senior de Solly Azar est ouverte aux personnes âgées de 50 à 80 ans. Un lancement qui s’effectue dans un contexte agité sur le front de la complémentaire santé pour les seniors, bientôt visés par les prochains "contrats seniors" labellisés qui, entre autres, ne satisfont pas au monde mutualiste, ni au directeur général de Solly Azar Philippe Saby qui y voyait, à la veille des Journées du Courtage 2016, une possible «nationalisation de la santé pour les seniors».



Effectuer une autre recherche

Rechercher