Protection sociale : Axa France et Über officialisent leur partenariat

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Trois mois après avoir annoncé leur rapprochement, Axa France et Über présentent l’offre de protection sociale (santé et prévoyance) conçue à destination des chauffeurs indépendants de la plateforme, disponible à compter du 26 octobre.

Quelques semaines après avoir présenté en offre santé et prévoyance à destination des livreurs de la plateforme collaborative Deliveroo, Axa France fait désormais de même avec Über, suite à un accord de partenariat officialisé en juillet dernier.

Cette offre de protection sociale « Driver by Axa », comme pour Deliveroo, est gratuite et facultative – sans quoi serait créé un lien de subordination entre la plateforme et ses chauffeurs indépendants. En pratique, toutefois, le chauffeur voulant renoncer à cette couverture devra envoyer un courrier à Axa, entraînant l’annulation des garanties dans les deux mois. De même, le chauffeur aura la possibilité de renoncer à ladite assurance même en cas d’acceptation préalable dans les 14 jours.

Cette couverture est proposée en cas d’accident pendant une course, équivalant en pratique à la période de l’acceptation d’une prise en charge d’un client jusqu’à l’arrivée à destination de ce dernier.

Un chauffeur sur cinq actuellement couvert

En santé, cette assurance complémentaire complète les remboursements de la Sécurité sociale pour les soins de ville et l’hospitalisation à hauteur de 100%, et de 150% pour les prothèses dentaires et les produits d’appareillage médicaux.

Concernant la prévoyance, des indemnités sont prévues en cas d’accident grave, concernant le décès et l’incapacité : forfait si taux d’incapacité inférieur à 10%, rente annuelle égale au revenu net* multiplié par la moitié du taux d’incapacité (pour la partie inférieure à 50%) et 1,5 fois le taux pour la partie supérieure à 50% versée jusqu’à 65 ans.

Cette assurance complémentaire pourra être souscrite par les chauffeurs Über directement depuis leur application, à compter du 26 octobre. Ses garanties pourront compléter celles des couvertures santé et prévoyance éventuellement déjà souscrites par les chauffeurs – même si, en santé, le remboursement ne pourra pas dépasser le montant des frais effectivement payés. Dans les faits, toutefois, seul un chauffeur indépendant sur cinq bénéficierait aujourd’hui d’une couverture personnelle…

« Les nouvelles formes de travail appellent à de nouvelles solutions de protection et c’est notre mission en tant que leader mondial de l’assurance d’accompagner ces changements », note Antoine Denoix, directeur marketing, digital et service clients d’Axa France.

 

* Le revenu net pris en compte pour calculer les prestations est égal à 37% multiplié par le montant le plus élevé entre, soit, le chiffre d’affaires du chauffeur (hors TVA et hors commissions d’Uber) réalisé grâce à Uber dans les 12 derniers mois, soit le montant de 5 099,64 €.



Effectuer une autre recherche

Rechercher