L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Assurtech : ce que dit le droit

Publié le 09 novembre 2017 à 17h 00 par ? Luc Grynbaum Professeur à Paris-Descartes, codirecteur du Master 2 droit des activités numériques, avocat of counsel chez De Gaulle, Fleurance & associés.

L’assurtech renouvelle les pratiques des assureurs. L’automatisation des procédés favorise l’optimisation des moyens mis à disposition des assureurs, en revanche la question de l’intelligence artificielle (IA) et les robots suscitent des interrogations.


Kirillm / gettyimages
Le secteur de l’assurance s’est adapté aux nouvelles technologies, voire s’en est emparé pour accompagner ou renouveler sa pratique. Actuellement, l’usage de ces nouvelles technologies en assurance est mis en avant par l’expression assurtech. Il reste à définir les quelques technologies ou usages numériques qui caractérisent ce terme. En premier lieu, la blockchain peut […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher