L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Le conseil des intermédiaires aux professions libérales

Publié le 14 septembre 2017 à 17h 00 par ? Marc Bruschi, Agrégé des Facultés de Droit Professeur à l’Université d’Aix-Marseille, directeur de l’Institut des assurances d’Aix-Marseille

Compte tenu des conséquences dommageables que peut engendrer une incapacité ou une invalidité sur l’activité professionnelle, il est primordial que le conseil apporté par l’intermédiaire soit adapté à chaque souscripteur. Particulièrement lorsque l’assuré exerce une profession libérale.


PeopleImages/Getty Images
En matière de prévoyance individuelle, l’assuré qui exerce une profession libérale ne perçoit pas toujours clairement que la couverture essentielle réside, sans doute, dans la garantie contre le risque d’invalidité. Il s’agit ici de le protéger contre un événement (accident ou maladie) qui le mettrait dans une incapacité définitive – totale ou partielle – de se […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher