RC pro garagiste - Obligation de résultat

Par - Publié le

Civ. 1re, 13 juillet 2016, n° 14-29.754

Les faits

Un particulier confie la réparation de son véhicule à un réparateur automobile, concessionnaire de la marque. Après plusieurs interventions, les problèmes mécaniques ne sont pas résolus. La défaillance des réparations est constatée par l’expert mandaté par l’assureur. Le client assigne alors le professionnel en réparation de son préjudice de jouissance et en restitution du véhicule. En appel, le particulier est débouté et, qui plus est, condamné à payer des frais de gardiennage. L’arrêt encourt la cassation au visa des articles 1134 et 1147 du code civil relatifs à la responsabilité contractuelle.

La décision

« La société [de réparation automobile] avait failli à l’obligation de résultat à laquelle elle était tenue envers son client au titre de la réparation qui lui avait été confiée. »

Commentaire

En l’espèce, le réparateur automobile avait eu recours à de nombreux remplacements de pièces, sans même procéder à un diagnostic préalable complet. Notamment, le recours à un « analyseur de gaz qui lui aurait permis d’orienter rapidement ses recherches vers la cause des désordres, à savoir la présence de carburant dans l’huile moteur ». Pour rappel, le réparateur automobile est tenu d’une obligation principale de résultat qui doit le conduire à évaluer l’étendue des réparations nécessaires et à remettre en marche le véhicule (voir récemment : CA Lyon, 12 mars 2015, n° 14/04125 et 14/02401 ; CA Lyon, 2 avril 2015, n° 13/07974).



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous