Solvabilité 2 - Page 20

Dans la même rubrique :

Gouvernance | Reporting | Exigences prudentielles | Orsa
Michel Gougnard, directeur général des ressources humaines et communication interne Covéa et Amaury de Hauteclocque, directeur des affaires sociales et identité Covéa.
Comment Covéa prépare son big bang social

Comment Covéa prépare son big bang social

11/01/2016 | GMF | MMA-MAAF | Ressources humaines

EXCLUSIF   Pour préparer la création d’un statut commun à ses 22 000 collaborateurs, l’assureur mutualiste, qui réunit Maaf, MMA et GMF, a opéré en fin d'année une réorganisation drastique de sa politique RH et de ses affaires sociales. Une étape supplémentaire dans la construction d’un groupe unifié. Covéa (Maaf, MMA et GMF) poursuit sa cure de simplification.[...]

Solvabilité II et l'ANI vont impacter le marché de l'assurance santé dans les cinq prochaines années, note l'agence de notation Standard & Poor's
Assurance santé : Standard & Poor’s s’attend à une recomposition du secteur

Assurance santé : Standard & Poor’s s’attend à une recomposition du secteur

07/01/2016 | assurance santé | complémentaire santé | Acteurs

L’agence de notation financière dresse ses prévisions sur les cinq prochaines années de l’assurance santé. Au programme : bouleversements réglementaires, réduction du nombre de mutuelles et évolutions des offres. A quoi va ressembler le marché de l’assurance santé hexagonal dans les prochaines années ? L’agence de notation Standard & Poor’s dresse un[...]

Romain Paserot, directeur des affaires internationales de l'ACPR : «Le contrôle de cohérence du superviseur ne soit pas servir de session de rattrapage, nous serons fermes sur ce point dès le début.»
Solvabilité 2 : ce que l'ACPR attend des assureurs en 2016 (Romain Paserot)

Solvabilité 2 : ce que l'ACPR attend des assureurs en 2016 (Romain Paserot)

06/01/2016 | Directive | Institutions |

EXCLUSIF   Quelques jours après l’entrée en vigueur de la directive Solvabilité 2, Romain Paserot, directeur des affaires internationales de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) dresse pour l’Argus de l’assurance le bilan des exercices préparatoires 2015 et trace les priorités pour les organismes d’assurance en 2016. Quel bilan tirez-vous[...]

Fitch reste pessimiste pour l'assurance-vie française en 2016
Assurance vie : Perspective 2016 toujours négative selon Fitch Ratings

Assurance vie : Perspective 2016 toujours négative selon Fitch Ratings

05/01/2016 | Assurance vie | Acteurs | Fitch

L’agence de notation maintient sa perspective de marché négative pour le secteur Français de l’assurance vie pour 2016. En cause, une offre commerciale encore trop orientée vers les produits peu risqués. L'assurance vie Française n'a toujours pas fait sa mue. C'est ce qui ressort d'un rapport publié par Fitch ratings le 5 janvier 2016 qui maintient une[...]

Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe Humanis
Humanis : cap sur la SGAPS

Humanis : cap sur la SGAPS

17/12/2015 | Groupe de protection sociale | retraite complémentaire | Acteurs

Le groupe de protection sociale Humanis annonce l’achèvement de ses opérations de construction et de convergence et va enclencher en 2016 une nouvelle étape de son plan stratégique. Il vise aussi la création d'une SGAPS (société de groupe assurantiel de protection sociale) conforme à Solvabilité II. Pas moins de 27 fusions de structures juridiques[...]

En Europe du Nord ou en Allemagne, les parts d’actifs sous gestion internalisées atteignent respectivement 76% et 86% contre 56% en Europe du Sud et 44% au Royaume-Uni et en Italie.
Allocation d'actifs : 44% des assureurs prêts à externaliser davantage

Allocation d'actifs : 44% des assureurs prêts à externaliser davantage

17/12/2015 | Gestion d'actifs | solvabilité | Gestion de Portefeuille

Près d’un assureur sur deux en Europe pourrait externaliser tout ou partie de ses classes d’actifs à des sociétés de gestion, selon une étude réalisée par Standard Life Investments. Un choix dicté pour une large part par l’environnement persistant de taux bas et Solvabilité 2. Une aubaine pour le business des sociétés de gestion ? Si l’on en croit[...]

Les assureurs tentés par les classes d’actifs alternatives en 2016 (Natixis Global AM)

Les assureurs tentés par les classes d’actifs alternatives en 2016 (Natixis Global AM)

07/12/2015 | Natixis | Gestion d'actifs | Natixis

Environnement réglementaire plus contraignant en termes de capital et contexte de taux bas devraient encourager les assureurs européens comme américains à orienter leurs stratégies d’investissements 2016 vers des classes d’actifs alternatives de type immobilier, infrastructure et private equity, selon les résultats d’une étude de Natixis Global Asset[...]

« Dans les mois à venir, nous surveillerons minutieusement les modèles des assureurs de manière à garantir qu'ils continuent à respecter un niveau approprié de capital », a souligné Andrew Bailey, responsable de la PRA.
Solvabilité 2 : le régulateur britannique approuve le modèle interne de 19 assureurs

Solvabilité 2 : le régulateur britannique approuve le modèle interne de 19 assureurs

07/12/2015 | Aviva | Legal & General | Prudential

19 assureurs britanniques dont Aviva, Prudential et Legal & General ont obtenu l’approbation de leurs modèles internes par la Prudential Regulation Authority (PRA), entité rattachée à la Banque d’Angleterre (BoE). Outre-Manche, les assureurs se préparent aussi à l’arrivée de Solvabilité 2 au 1er janvier prochain. Le régulateur britannique - Prudential[...]

Denis Duverne, directeur général délégué d'Axa
Axa met résolument l’accent sur le cash

Axa met résolument l’accent sur le cash

03/12/2015 | Axa | Acteurs | Solva 2

Sur la base de son modèle interne, tel que validé par l’ACPR le 18 novembre dernier, le groupe disposait au 30 septembre d’un ratio de Solvabilité 2 de 212%. Il en découle une nouvelle politique de gestion du capital, visant à la fois à soigner les actionnaires et à permettre le financement de la croissance et de la transformation numérique. A[...]

Le modèle interne de BBVA Seguros validé pour Solvabilité 2

Le modèle interne de BBVA Seguros validé pour Solvabilité 2

03/12/2015 | Acteurs | Solva 2 | Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA)

BBVA Seguros est la première compagnie espagnole à obtenir le feu vert de l’autorité de contrôle pour utiliser un modèle interne dans le cadre de Solvabilité 2. Devant la complexité du dispositif, seules 5 demandes ont été déposées à l'autorité de contrôle. Après des mois d’échanges avec les autorités de contrôle (Direccion General de Seguros en[...]

Sur la dernière décennie, les catastrophes naturelles ont généré un coût de 55 Md$ par an au niveau mondial pour l'assurance,soit une progression annuelle de l’ordre de 11%.
COP21 : assureurs et réassureurs lancent un appel pour le climat...et à moins de réglementation

COP21 : assureurs et réassureurs lancent un appel pour le climat...et à moins de réglementation

29/11/2015 | Axa | Groupement des entreprises mutuelles d’assurances (GEMA) | Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA)

La grande conférence pour le climat (COP21) s'est ouvert ce dimanche 29 novembre, à Paris. L’industrie de l’assurance et réassurance internationale lance, à cette occasion, depuis la capitale, un « appel pour le climat » visant à la réussite des négociations. Et pour cause : de l’issue d’un accord dépendra le rapport futur des assureurs à la gestion des[...]

Article extrait du dossier C'était en 2015 : après les inondations des Alpes-Maritimes, la mobilisation et les propositions de l'assurance (E-dossier)

Ordonnance n° 2015-1497 du 18 novembre 2015 portant adaptation de diverses dispositions du code des assurances à Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon et dans les îles Wallis et Futuna.
Solvabilité 2 : des précisions sur les groupes prudentiels

Solvabilité 2 : des précisions sur les groupes prudentiels

20/11/2015 | Institutions | Jurisprudence commentée

L'ordonnance qui adapte le régime prudentiel de Solvabilité 2 à Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon et dans les îles Wallis et Futuna récèle aussi des précisions sur la constitution des groupes prudentiel. Son intitulé ne le laisse pas paraître mais, l’ordonnance du 18 novembre 2015 apporte aussi des correctifs à la transposition de la directive[...]