Exigences prudentielles - Page 5

Géraldine VialRédactrice en chefgvial@argusdelassurance.com
Edito : tranche napolitaine

Edito : tranche napolitaine

22/10/2015 | Aviva | Axa | Generali

Par ici l’addition ! Les neuf géants de l’assurance (1) connaissent désormais le prix à payer pour être réputés d’importance systémique. Parce qu’ils sont gros, globaux, interconnectés, et parce qu’ils se sont risqués hors du champ traditionnel de l’assurance, par exemple en accordant des prêts ou des garanties financières, il a été jugé qu’un défaut de leur[...]

Thomas Béhar, Président de l’Institut des actuaires.
Thomas Béhar (Institut des actuaires) : «Une fonction clé n'est pas un salarié comme les autres»

Thomas Béhar (Institut des actuaires) : «Une fonction clé n'est pas un salarié comme les autres»

22/10/2015 | Solvabilité 2 | Actuariat | Solva 2

INTERVIEW   À l’approche de Solvabilité 2, le président de l’Institut des actuaires, association forte de 3 500 membres, appelle pouvoirs publics, entreprises d’assurance et régulateur à renforcer la protection des fonctions clés, coincées entre devoir d’alerte et devoir de loyauté. Avec Solvabilité 2, l’actuaire, lorsqu’il est titulaire de la fonction clé[...]

Au niveau européen, plus des deux-tiers (69%) des 2 trilliards d’€ d’actifs issus de la comptabilité générale des assureurs européens sont composés d’actifs obligataires. Un chiffre qui atteint même près de 80% pour les assureurs français.
Allocation d'actifs : 3 stratégies pour retrouver du rendement !

Allocation d'actifs : 3 stratégies pour retrouver du rendement !

09/10/2015 | Axa | Solvabilité 2 | Gestion d'actifs

Entre la préparation à l’entrée en vigueur de Solvabilité 2 et l’environnement de taux bas, les assureurs sont amenés à repenser leurs politiques d’allocation d’actifs pour préserver le sacro-saint rendement. Les asset managers ont identifié trois leviers possibles pour y parvenir : poursuite de la diversification des titres obligataires, recherche d’actifs[...]

« Il est essentiel que les risques liés aux investissements en infrastructures soient en permanence pilotées et monitorées. Sous ces conditions, je crois que les calibrages proposés reflète le profil de risque de cette classe d’actifs », souligne Gabriel Bernadino, président de l’Eiopa.
Solvabilité 2 : l’Eiopa améliore le traitement prudentiel des investissements en infrastructures

Solvabilité 2 : l’Eiopa améliore le traitement prudentiel des investissements en infrastructures

29/09/2015 | Solvabilité 2 | Commission européenne | solvabilité

L’Autorité de contrôle européenne des assurances et des pensions professionnelles (Eiopa) a publié ses recommandations sur le calibrage des infrastructures sous Solvabilité 2. Elle accepte une charge faciale en capital comprise entre 30 et 39% pour les investissements en fonds propres, et une réduction de la charge d'environ 30% pour la dette[...]

Géraldine Vial, rédactrice en chef de l'Argus de l'assurance.
Edito : Ex post

Edito : Ex post

24/09/2015 | Solva 2 | Editorial | ACPR

L’Élysée a donc fait son choix. Sous réserve que les commissions des finan­ces de l’Assemblée nationale et du Sénat donnent leur aval – ce qui, à l’heure où nous mettons sous presse, n’était pas franchement acquis (1) –, François Villeroy de Galhau sera le prochain gouverneur de la Banque de France. Et donc, par ricochet, le président du collège de[...]

Selon Pierre Planchon, associé chez EY, «le contexte devrait encourager les banques centrales à repousser le terme de leurs programmes d’assouplissement quantitatif («QE»), qui ont pour principal effet de maintenir les taux d’intérêts à des niveaux très bas».
Pierre Planchon (EY) : «Réassureurs et assureurs subiront les effets indirects de la crise chinoise»

Pierre Planchon (EY) : «Réassureurs et assureurs subiront les effets indirects de la crise chinoise»

28/08/2015 | réassurance | Solvabilité 2 | Finance

EXCLUSIF   Avec la sévère correction boursière observée lundi 24 août dernier, les investisseurs ont exprimé leurs inquiétudes sur le ralentissement de l’économie chinoise et ses répercussions sur l’activité mondiale. L'assurance mais aussi la réassurance pourraient, si la situation s'enracinait, en subir les effets directs et indirects sur leurs bilans… Explication avec[...]

Article extrait du dossier Crise en Chine : l’assurance et la réassurance sont-ils à l'abri ? (E-dossier)

Solvabilité 2 : les assureurs dispensés de l’envoi des notations de crédit de leurs placements

Solvabilité 2 : les assureurs dispensés de l’envoi des notations de crédit de leurs placements

08/07/2015 | Groupement des entreprises mutuelles d’assurances (GEMA) | Solvabilité 2 | Gema

L’Eiopa a publié le deuxième lot des normes techniques d’exécution (Implementing Technical Standards – ITS). Le superviseur européen des assurances a décidé d’exempter les assureurs de présenter les informations ayant trait aux notations de crédit de leur portefeuille de placement dans le cadre du reporting prudentiel. Voilà une concession arrachée dans[...]

Le nouvel ensemble devrait représenter un volume de primes de près de 10 M€.
Assurance maritime : deux mutuelles annoncent leur fusion

Assurance maritime : deux mutuelles annoncent leur fusion

29/06/2015 | Solvabilité 2 | Fusion | solvabilité

EXCLUSIF   La Samap et SAMM, deux petites mutuelles d’assurance spécialisées dans l’assurance des navires de pêche et de plaisance, envisagent de fusionner leurs structures. Le mouvement de rapprochement entre petites mutuelles d’assurance s’accélère à six mois de l’entrée en vigueur de Solvabilité 2. La Société d'assurance mutuelle des armateurs et professionnels[...]

« La situation économique, financière et prudentielle des assureurs est satisfaisante », précise Bernard Spitz, président de la FFSA.
Résultats de l’assurance française en 2015 : les 6 faits marquants à retenir (FFSA-Gema)

Résultats de l’assurance française en 2015 : les 6 faits marquants à retenir (FFSA-Gema)

25/06/2015 | Groupement des entreprises mutuelles d’assurances (GEMA) | assurance construction | assurance dommages aux biens

Les premiers résultats publiés sur les cinq premiers mois de l'année démontrent la poursuite de la croissance de l'assurance française, aussi bien en vie qu'en dommages. A noter toutefois un ralentissement du rythme de progression des cotisations, à replacer dans un contexte économique et réglementaire jugé incertain par la profession. « 2015 mérite[...]

Article extrait du dossier C’était en 2015 : les sociétés d’assurance ont bien démarré l’année (E-dossier)

Le contexte de taux bas peut déboucher sur une réduction des capacités des assureurs à distribuer des pensions en ligne avec les attentes de leurs cotisants en matière de retraites supplémentaires (branche 26).
Taux bas : l’appel à la vigilance de l’ACPR aux assureurs

Taux bas : l’appel à la vigilance de l’ACPR aux assureurs

24/06/2015 | Assurance vie | retraite supplémentaire | Solvabilité 2

A l’occasion d’un point d’étape sur Solvabilité 2, l’ACPR appelle les assureurs français à la plus grande vigilance dans un contexte de taux bas en particulier au regard des rendements garantis servis en assurance vie individuelle, mais aussi au titre des retraites supplémentaires (branche 26). Jusqu’au mardi matin, l’Autorité de contrôle prudentiel et de[...]

Les portefeuilles de Nexx et Novea seront absorbés dans celui de Maaf.
Covéa : Maaf simplifie son organisation à l’approche de Solvabilité 2

Covéa : Maaf simplifie son organisation à l’approche de Solvabilité 2

11/06/2015 | GMF | MMA-MAAF | Covéa

A quelques mois de l’entrée en vigueur de Solvabilité 2, Maaf, entité adhérente de Covéa , s’apprête à intégrer les portefeuilles de deux de ses filiales, Nexx Assurances et Novéa Assurances. La rationalisation des structures de la société de groupe d'assurance mutuelle Covéa (Maaf, MMA et GMF) se poursuit à l’approche de Solvabilité 2, dont l'entrée en[...]

Les fonds provenant de cette émission participeront à la constitution de la marge de solvabilité du réassureur.
Scor émet 250 M€ de titres subordonnés à durée déterminée

Scor émet 250 M€ de titres subordonnés à durée déterminée

03/06/2015 | réassurance | SCOR | Solvabilité 2

Le réassureur français Scor annonce avoir placé avec succès des titres subordonnés à durée déterminée sur le marché de l'euro pour un montant de 250 M€. Les fonds provenant de cette émission seront utilisés pour le financement des besoins généraux du groupe. Scor envisage également de racheter l'encours des titres subordonnés à taux variable avec step-up[...]