Accès aux soins : la Mutualité française réaffirme son engagement

Accès aux soins : la Mutualité française réaffirme son engagement
LUC PERENOM Etienne Caniard, président de la Mutualité française

La FNMF appelle à une adaptation du système de santé reposant sur un refonte du parcours de soins privilégiant les soins de premier recours, ainsi qu’une maitrise des restes à charge en ville comme à l’hôpital.

Réunis en assemblée générale le 15 juin à Paris, quelque 1 000 délégués mutualistes ont adopté à l’unanimité une déclaration réaffirmant la volonté de la Mutualité française (FNMF) de s’engager dans la mise en œuvre de solutions concrètes pour favoriser l’accès aux soins en France.

Elle appelle à suivre « impérativement » deux orientations. La première est l’organisation d’un « vrai parcours de soins privilégiant les soins de premiers recours et leur coordination avec les établissements sanitaires et médico-sociaux afin d’améliorer la prise en charge des patients ». La seconde concerne la maîtrise des restes à charge « pour faire de l’accès aux soins pour tous une réalité, quels que soient l’âge, la région, les revenus ou la situation face à l’autonomie ».

Nouveaux modes de rémunération

Alors que des discussions sur les dépassements d’honoraires doivent bientôt s’ouvrir, la FNMF souhaite une maitrise des dépassements d’honoraires « dans un objectif de retour à une opposabilité tarifaire ». Une mesure qui « devra nécessairement s’accompagner de la mise en place de nouveaux modes de rémunération des professionnels de santé pour une meilleure prise en charge des maladies chroniques, de la prévention et pour renforcer l’attractivité du secteur 1 », précise la FNMF.

Elle souhaite également une rénovation des contrats solidaires et responsables, un renforcement des mécanismes de mutualisation et de solidarité (actifs, retraités et salariés quittant l’entreprise) et un respect des engagements électoraux sur la révision du taux de taxe sur les contrats solidaires et responsables.

Présidée par Etienne Caniard, la FNMF regroupe près de 500 mutuelles santé, qui totalisent 18 millions d’adhérents, soit près de 38 millions de personnes protégées.

Laure Viel

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Accès aux soins : la Mutualité française réaffirme son engagement

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié