Allianz ne voit pas le bout de la crise

Allianz ne voit pas le bout de la crise
« Nous nous attendons pour 2012 à une année similaire au niveau économique et tablons sur un résultat opérationnel de 8,2 milliards d’euros avec une variation de 0,5 milliard », précise Michael Diekmann, patron d’Allianz SE.

Les comptes du groupe Allianz ont souffert de la crise d ela dette et des catastrophes naturelles, avec un bénéfice réduit de près de moitié à 2,8 milliards d’euros. Mais en France, l'assureur a sensiblement amélioré son ratio combiné.

Au final, les turbulences des marchés financiers et la crise de le dette en Europe auront coûté plus cher au groupe Allianz que les catastrophes naturelles : les dépréciations sur ses obligations grecques et ses autres actifs s'élèvent à 1,9 Md€ contre 1,8 Md€ de dommages cat’nat’ (ratio combiné de 97,8% dont 4,4 points imputables aux cat’nat, après 97,2% en 2010). Du côté opérationnel, Allianz n’a pu amortir ces chocs, le chiffre d’affaires étant lui-même en recul de 2,7 % à 103,56 Md€. A noter que cette baisse est due à la chute de 7,4 % de la collecte en vie (à 52,9 Md€) tandis que le volume de primes dommages est passé à 44,8 Md€ (+ 2%).

La France redresse la barre en dommages, baisse en vie

Les activités hexagonales d’Allianz reflètent cette tendance. La collecte en vie a baissé en France de 5,9% à 7,7 Md€ alors les primes dommages remontaient légèrement à 3,31 Md€ (+0,4%). A noter que le marché français s’illustre par une amélioration notable de son ratio combiné. Lanterne rouge des marchés européens d’Allianz en 2009 (avec un ratio combiné de 106,8%) et en 2010 (102,7%), la France est parvenue à redescendre en dessous de la barre fatidique des 100%, à 97,9%.

La croissance spectaculaire de ses marchés sud-américain et asiatique n’aura cependant pas suffi à dynamiser le résultat opérationnel qui s’affiche à 7,86 Md€, en retrait de 4,6% par rapport à 2010. Néanmoins, le groupe continue de faire preuve d’une bonne capitalisation à près de 45 Md€, consolidant même son taux de solvabilité de 173 à 179 %. Bien qu’ayant déçu les analystes, Allianz n’en a pas moins été récompensé à la bourse par une hausse de son cours de 1,91 % à 91,54 €. Il s’agit du plus fort taux enregistré en début de journée au Dax dont trois groupes publiaient aujourd’hui leurs résultats. Allianz a d’ailleurs décidé, en dépit de ses résultats mitigés, de maintenir ses dividendes à 4,50 €. « Nous nous attendons pour 2012 à une année similaire au niveau économique et tablons sur un résultat opérationnel de 8,2 milliards d’euros avec une variation de 0,5 milliard », a précisé Michael Diekmann, patron d’Allianz SE.

Marie Luginsland

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 janvier 2020

ÉDITION DU 24 janvier 2020 Je consulte

Emploi

Agence Swisslife Paris Madeleine

Collaborateur Commercial en Assurance de Personnes H/F

Postuler

APRIL

Directeur de marché Assurances Construction h/f Fonction CODIR

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Audit du niveau des charges et produits d'exploitation d'ENEDIS et de RTE.

Commission de Régulation de l'Energie

26 janvier

75 - COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE

Assurance des risques statutaires agents affiliés CNRACL

Ville de Dormans

26 janvier

51 - DORMANS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Allianz ne voit pas le bout de la crise

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié