ANI : Mutex jette un pont entre mutualistes et partenaires sociaux

ANI : Mutex jette un pont entre mutualistes et partenaires sociaux
Patrick Brothier, président de Mutex Union qui accueillera des partenaires sociaux dans son conseil d'administration

Mutex, structure mutualiste spécialisée dans la prévoyance et la santé collective, fait évoluer sa gouvernance, en lien avec la généralisation de la complémentaire santé. L’UNPMF devient Mutex Union, instance où siègeront des représentants des syndicats et des organisations patronales aux côtés des mutualistes.

Une nouvelle étape est franchie dans la transformation de l’Union nationale prévoyance de la Mutualité française (UNPMF), engagée en 2011 avec la naissance de Mutex. Créée par l’UNPMF et cinq mutuelles interprofessionnelles (1), cette société d’assurance, qui aura Catherine Rouchon comme nouvelle présidente du directoire à la rentrée, porte désormais la quasi-totalité de l’activité prévoyance, santé, mais également retraite, assurance vie et dépendance. En 2012, elle a enregistré un chiffre d’affaires d’environ 1,1 Md€, avec un résultat net de 15 M€, et affiche un taux de couverture de la marge de solvabilité de 170% (280% avec plus-values latentes).

Réflexions et orientations communes

Dans le même temps, l’UNPMF devient Mutex Union, une instance qui aura toujours un rôle de représentation des 150 mutuelles distribuant les garanties de Mutex, mais qui devient également un lieu d’échange avec les représentants des organisations salariées et patronales du secteur privé, qui auront au total 8 postes sur 25 au conseil d’administration. « Les partenaires sociaux ont estimé qu’ils devaient avoir la main sur notre métier. Il est donc logique qu’ils travaillent avec nous sur l’élaboration de réflexions et d’orientation», estime, en référence directe avec la généralisation de la complémentaire santé, Joseph Deniau, président d’Harmonie mutuelle, membre de Mutex Union et premier actionnaire de Mutex.


L'effet ANI

L’ANI du 11 janvier a accéléré effectivement le mouvement, mais la réflexion était engagée auparavant, selon Patrick Brothier, président de Mutex Union, au regard d’une activité « à 80% en collective ». Cette implication passe également par la transformation de la Mutuelle nationale de prévoyance (MNP) en Mutex collective, qui permettra d’associer les représentants salariés et patronaux des branches professionnelles et des entreprises, avec lesquels Mutex travaille. Enfin, pour être totalement complet, un Conseil d’orientation stratégique réunira des représentants de Mutex collective, des partenaires sociaux de l’économie sociale et solidaire et des mutuelles.

La force de frappe de l'alliance mutualiste

Avec cette nouvelle architecture qui apporte « plus de cohérence et de visibilité », la volonté est bien d’être « dans la meilleure configuration » au regard de la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés et notamment de pouvoir lutter à armes égales avec les institutions de prévoyance. « Nous étions prêts à faire face aux enjeux avant la décision du Conseil constitutionnel, nous sommes prêts à faire face après », a déclaré le président de Mutex Union. Et Maurice Ronat, président d'Eovi, membre de Mutex Union et actionnaire de Mutex, a rappelé la force de "l'alliance mutualiste" avec 1 500 collaborateurs sur le terrain, près de 700 lieux de contact avec le public, et bientôt un réseau de soins commun qui pourraît bien être Kalivia, le réseau créé par Harmonie mutuelle et Malakoff-Médéric.

(1) Adréa mutuelle, Apréva, Eovi mutuelle, Harmonie mutuelle et Ociane

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

ANI : Mutex jette un pont entre mutualistes et partenaires sociaux

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié