Assurance scolaire : Carrefour renonce à la gratuité

Assurance scolaire : Carrefour renonce à la gratuité
A une semaine de la rentrée scolaire, les assureurs fourbissent leurs armes. Carrefour ne réitèrera pas son offre d’assurance scolaire gratuite des deux dernières années.

Comme chaque année, les assureurs ont passé une bonne partie de l’été à préparer le rush de la rentrée scolaire. Sur un marché potentiel de 12 millions d’enfants à couvrir, tous les acteurs se positionnent. A la MAE, seul assureur spécialisé de cette niche, et leader du marché avec pas moins de trois millions de familles adhérentes, c’est le gel des tarifs des contrats (à partir de 9,90 € par an) et l’inclusion, sans hausse de prix, d’une nouvelle garantie à tous ses contrats (remboursement des médecines douces en cas d’accident jusqu’à 5 consultations de 40 euros chacune), qui ont été retenus. Alors que le coût de la rentrée scolaire progresse plus vite que l’inflation à près de 7%, selon l’association Familles de France, le gel des tarifs de la MAE devrait recevoir un bon accueil.
Chez les assureurs généralistes (mutualistes, compagnies et bancassureurs) qui le plus souvent intègrent l’assurance scolaire dans leurs contrats habitationGav (garantie des accidents de la vie) ou protection de la famille, les attestations ont d’ores et déjà été expédiées.

Contrat en ligne
Mais le véritable changement de la rentrée scolaire 2011-2012 vient de la grande distribution. Carrefour, trublion des deux dernières années avec une offre d’assurance scolaire gratuite pour ses clients, ne réitère pas l’expérience cette année. Et ce même si la MAE a été débouté, début juillet, de l’action juridique au fonds qu’elle avait intentée contre l'enseigne de la grande distribution pour le préjudice porté à l’assurance scolaire sous-tendu par la gratuité de la couverture. Contacté par la rédaction, Carrefour ne donne pas d'explication à ce revirement stratégique mais les enjeux limités, en termes d'acquisition de clientèle (l'objectif évoqué en 2010 était de 20 à 25000 contrats souscrits), au regard des risques d'image liés aux actions judiciaires à répétition de la MAE et à leurs échos médiatiques ont sans doute eu raison des vélléités du distributeur. Si Carma, la filiale assurances du géant de la grande distribution, propose bien toujours son contrat d’assurance scolaire, il en coutera 15 € par an aux souscripteurs. Le contrat Assurance scolaire Carrefour peut être souscrit, uniquement en ligne sur carrefour-banque.fr, jusqu’au 30 juin 2012.

La Redoute frappe fort
Cette année, ce sont Casino et La Redoute qui organisent des opérations promotionnelles de grande ampleur autour de l’assurance scolaire. Le vépéciste frappe très fort avec une offre gratuite d'assurance scolaire, valable du 22 Août au 18 Septembre 2011 et réservée aux clients détenteurs d'une carte Kangourou et ayant effectué une commande d'un montant d'achat minimum de 89€. Quant à Casino, le groupe propose depuis le 11 juillet et jusqu’au 24 septembre une assurance scolaire à 1€ pour 20€ d’achats aux porteurs de sa carte de paiement et de crédit.

Stéphane Tuffery

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHARGE DE CONTENU MARKETING -(H/F)-CDD

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Assurance scolaire : Carrefour renonce à la gratuité

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié