Assurance vie : 52% de la collecte provient de 10% des ménages les plus aisés

Assurance vie : 52% de la collecte provient de 10% des ménages les plus aisés
Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Facts & Figures

Le Baromètre 2012 de l'Epargne Vie, publié ce 17 février au matin par le cabinet Facts & Figures, met en évidence le poids de la clientèle fortunée et confirme la forte part de marché des bancassureurs sur l'ensemble des segments, de l'épargne standard à la clientèle gestion privée.

Le 3ème baromètre de l’Epargne Vie, réalisé par Facts & Figures, montre que 52% de la collecte brute annuelle (soit 68 Md€ sur 131 Md€) sont apportés par 10% des ménages les plus riches. Ces derniers détiennent la moitié des encours placés en assurance vie, soit  635 Md€ sur 1278 Md€ à fin 2010. Cette clientèle se décompose en 2,7 millions de clients dits « patrimoniaux » (plus de 70 000 € de revenus et jusqu’à 2,5 M€ de patrimoine) ou « de gestion privée » (68 000 ménages disposant de plus de 2,5 M€ de patrimoine).

Les rendements se creusent

Les 50% restants sont apportés par 90% des ménages disposant de moins de 70 000€ de revenus annuels et moins de 450 000€ de patrimoine. Alors que 14% des versements en moyenne sont réalisés en unités de compte (UC), les assurés aisés n’hésitent pas à placer une part allant de 16% à 23 %. Par ailleurs, les rendements 2011 se creusent entre l’épargne standard, faiblement rémunérée (2,70% en moyenne) et les autres contrats plus haut de gamme, nettement mieux servis. Ainsi, les fonds en euros contrats dédiés à la clientèle patrimoniale ont rapporté 3,32% en moyenne en 2011 et ceux relevant de la gestion privée 3,35 %.

Bancassureurs en tête

Les bancassureurs détiennent bien l’essentiel du marché global de l'assurance vie avec une part de 51,5% et sont très présents sur le marché de l’épargne standard. Toutefois, contrairement à une idée reçue, ils sont aussi très bien placés pour capter le segment de clientèle « gestion privée », avec une part de marché qui monte à 62,4%. Les mutuelles sans intermédiaire (MSI) se placent juste derrière avec 15% de parts de marché sur l’épargne standard. En revanche, elles sont très peu présentes (0,7%) sur les autres segments de clientèle.

Réseaux peu performants

Les réseaux salariés d’assurance (6,1%) et les agents généraux (4,4%) arrivent en queue de peloton du marché de l’assurance vie devant les conseillers en gestion de patrimoine indépendants (4%). « Les compagnies n’ont toujours pas trouvé comment faire monter en puissance la collecte de leurs réseaux salariés ou d’agents généraux en épargne vie et la situation ne peut que perdurer », estime Cyrille Chartier-Kastler, président-fondateur de Facts & Figures.

Vittoria de Bagnolo

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance vie : 52% de la collecte provient de 10% des ménages les plus aisés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié