Assurances vie non réclamées : plus de transparence

Assurances vie non réclamées : plus de transparence
La proposition de Loi relative aux contrats d'assurance vie non réclamés sera discutée le 29 avril par le Sénat. Elle durcit l'obligation de recherche des assurés décédés et instaure un bilan annuel par compagnie.

La proposition de loi déposée par le sénateur de l'Eure Hervé Maurey le 1er octobre 2009 sera discutée en séance publique le 29 avril 2010, journée prévue par le calendrier du Sénat pour le groupe Union centriste. Au passage, la commission des lois, sous la houlette du rapporteur Dominique de Legge, a considérablement amendé le texte (cf dossier legislatif). Estimant que les assureurs avaient déjà pu procéder au contrôle des contrats pour lesquels la provision mathématique était supérieure à 2000 euros, l'assuré était âgé de plus de 90 ans et aucun contact avec lui n'avait eu lieu depuis au moins deux ans, la commission estime « qu'il est possible d'aller au-delà avec un mécanisme plus simple », à savoir une obligation annuelle de consultation du répertoire national d'identification des personnes physiques pour les contrats dont la provision est supérieure à 2000 €. Une contrainte que les petites compagnies pourront sans doute tenir vu la taille restreinte de leur fichier, mais plus difficilement les assureurs de taille importante. 
En outre, la commission retient l’obligation pour les compagnies de dresser chaque année un état de leurs démarches de recherche des assurés décédés et des bénéficiaires via une annexe aux comptes annuels. Ce document reprendrait l’état des démarches effectuées au titre des deux dispositifs « AGIRA I » et « AGIRA II » et des résultats obtenus, notamment en termes de sommes versées aux bénéficiaires. Cette rédaction a le mérite d'être plus facile à appliquer que sa première version, qui faisait référénce aux contrats non réclamés.
La profession s’est attelée au dossier afin de travailler avec les parlementaires sue ce sujet. D’ici quelques mois, le site internet d’AGIRA devrait s’enrichir d’un nouveau service afin d’informer le public sur ce sujet sensible et orienter les demandeurs vers les bons interlocuteurs et faciliter leurs démarches administratives.
Vittoria de Bagnolo

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 30 octobre 2020

ÉDITION DU 30 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

SEMIGA

31 octobre

30 - SEMIGA

Prestations d'assurances pour l'ign.

Institut National de l'Information Géographique et Forestière - IGN

31 octobre

94 - ST MANDE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurances vie non réclamées : plus de transparence

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié