Axa veut accélérer son expansion dans les pays émergents

Axa veut accélérer son expansion dans les pays émergents
Mike Bishop, directeur général d’Axa Asie
Doubler de taille et multiplier ses profits par 2,5 d’ici à 2015 dans les marchés émergents : le groupe français mise notamment sur l’Asie, l’Europe centrale et l’Europe de l’Est pour atteindre ses objectifs. Cette stratégie implique des approches différenciées localement mais s’appuiera le plus souvent sur des infrastructures centralisées.

Axa a finalisé ces derniers mois plusieurs acquisitions et partenariats en Asie. Présent dans neuf pays, il entend désormais combler l’écart avec ses concurrents. Sur le marché asiatique hors Japon, en assurance vie, Axa se situe en 5ème position en termes d’affaires nouvelles, loin derrière Prudential et AIA. En dommages, les positions sont plus resserrées mais Axa se contente pour l’instant de la 3ème place du podium derrière Chartis et Allianz. « Notre objectif est de figurer dans le top trois en assurance vie et d’être numéro un en dommages », indique Mike Bishop, directeur général d’Axa Asie, qui s'exprimait la semaine dernière lors d'une réunion avec la presse.L’assureur compte notamment sur les partenariats pour développer ses activités.

En Chine, Axa est associé à la banque ICBC qui est depuis octobre l’actionnaire majoritaire de la co-entreprise qu’il avait créée avec Minmetals. Ce partenariat avec la première banque chinoise doit permettre au groupe français d’accéder à terme à un réseau de 16 000 points de vente. Au cours des cinq prochaines années, Axa va investir 500 M€ dans cette entreprise pour la faire passer du 16ème au 1er rang des opérateurs étrangers. L’assureur reste à l’affût d’autres partenariats notamment en Thaïlande - voire d’opérations de croissance externe – et optimise progressivement ses infrastructures afin d’être plus efficace. « Depuis 2010, nous faisons passer nos différentes activités d’assurance vie sur une plate-forme informatique unique et développons des lignes de produits communes », explique Mike Bishop. Ce chantier qui sera achevé en 2012 doit permettre à l’assureur de disposer d’un seul système en assurance vie et dommages et de se positionner avec une marque unique.

Le groupe adopte la même logique de centralisation de ses outils informatique en Europe centrale et en Europe de l’Est. Depuis l’acquisition de Winterthur en 2006, Axa est présent dans quatre pays de cette zone. Il s’est implanté dans trois autres et a quasiment doublé de taille depuis. L’assureur entend poursuivre son développement mais de manière prudente et sélective « sachant que les opportunités d'acquisitions sont peu nombreuses en ce moment », selon Jacques de Vaucleroy, directeur général d'Axa pour la région Europe du Nord, Europe centrale et Europe de l'Est. Pas d’investissement massif en Hongrie par exemple, la réforme des retraites ayant échaudé l’assureur. Dans le domaine de la banque, Axa affine le modèle qu'il a déployé dans trois pays avant d'explorer d'autres territoires. En Russie, où il est présent en assurance dommages en tant qu’actionnaire minoritaire de Reso Garantia, le groupe n’exclut pas d’augmenter sa participation, si les conditions d’une telle opération lui paraissent intéressantes.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

- Travaux de rénovation du salon du Centre Culturel Jean Ferrat

Ville de Ruelle sur Touvre

24 mai

16 - Ruelle-sur-Touvre

Rectorat-Nancy-Metz-Daf-2018-Assurances.

Rectorat de l'Académie de Nancy

24 mai

54 - NANCY

Marché de conseil et d'assistance financière pour la Communauté d'agglomération de ...

Communauté d'Agglomération de Cergy Pontoise

24 mai

95 - CERGY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa veut accélérer son expansion dans les pays émergents

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié