AZF : après la relaxe, le parquet fait appel.

Le ministère public fait appel du jugement de relaxe générale prononcé hier par le tribunal correctionnel de Toulouse dans le procès AZF.

Après la décision de relaxe générale prononcée hier par le tribunal correctionnel de Toulouse dans le procès AZF, le parquet annonce ce jour son intention de faire appel du jugement. Outre la relaxe générale des prévenus - l’ex-directeur de l’usine AZF, Serge Biechlin, et la société Grande Paroisse (groupe Total) au bénéfice du doute - le tribunal correctionnel de Toulouse avait déclaré irrecevable les citations contre Total et son ex-PDG Thierry Desmarest.
A l’issue du procès qui s’est tenu du 23 février au 30 juin 2009, le ministère public avait requis trois ans de prison avec sursis contre Serge Biechlin et 225000 euros d’amendes contre Grande Paroisse.
L’explosion du site, le 21 septembre 2001, avait fait 31 morts, 20 000 dommages corporels et plus de 70 000 dommages matériels pour un coût du sinistre de 2 Mds d’euros.
Catastrophe industrielle sans précédent en France, l’explosion du site AZF est à l’origine de la loi dite Bachelot du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et a aussi initiée la convention de gestion des catastrophes technologiques mise en place par la FFSA et le Gema en 2004.

Stéphane Tufféry

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

JURISTE CONFIRMÉ EN ASSURANCES h/f

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

AZF : après la relaxe, le parquet fait appel.

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié