Chronique d'une naissance annoncée

Chronique d'une naissance annoncée
Frédéric Grand © DR

Ce 1er octobre, le portefeuille IARD de Gan Eurocourtage fusionnera avec celui d'Allianz IARD. Durant une période transitoire de neuf mois, deux entités dédiées au courtage devraient coexister, laissant place à une seule marque, Allianz courtage, au premier semestre 2013.

L'intégration d'AGF à peine digérée, Allianz s'apprête à s'attaquer à celle de Gan Eurocourtage IARD. Ce transfert de portefeuilles signé en juin entre la filiale française du groupe allemand et Groupama, deviendra effectif au 1er octobre. Malgré la fusion annoncée, les deux extranets des deux compagnies coexisteront et deux équipes resteront à la disposition des courtiers. Pour ce faire, il est prévu que l'entité appelée aujourd'hui Gan Eurocourtage devienne, si les discussions aboutissent avec Groupama, Allianz Eurocourtage pendant une période transitoire de neuf mois. Une période durant laquelle « Baudouin Caillemer, actuel directeur général de Gan Eurocourtage, serait en charge de l'intégration des équipes et garderait la direction opérationnelle de la nouvelle structure », selon une source proche du dossier.

Ne pas bousculer les habitudes

En attendant les affaires doivent continuer de tourner : tel est le discours tenu par les deux structures lors des Journées du Courtage les 18 et 19 septembre. « Il faut que les renouvellements se déroulent sans perturbation. Pour ce faire, nous ne changerons pas les habitudes prises par les courtiers. Que ce soit pour Allianz Courtage ou pour Allianz Eurocourtage (ex-Gan Eurocourtage), ils conserveront bien les mêmes interlocuteurs », rassure Frédéric Grand, directeur d'Allianz courtage.

Selon Ghislain Pasquier, actuel directeur souscription du marché des entreprises IARD de Gan Eurocourtage, l'échéance du 1er octobre est réellement attendue avec « impatience pour entamer cette période avec sérénité par les équipes ». Et d'ajouter : « Avec un double A en termes de notation, c'est une autre chanson qui commence pour les renouvellements. »

Outre ces premiers renouvellements communs, l'objectif poursuivi par Allianz n'est autre que la création d'une marque unique pour construire une stratégie cohérente découlant de ce transfert de portefeuille. « Nous allons profiter de cette période de transition pour faire converger nos expertises produits sur les segments tant professionnels, particuliers que de l'entreprise. Cette convergence se traduira par le lancement d'une gamme commune au second trimestre 2013 portée par une marque, cette fois-ci unique, qui ne sera autre qu'Allianz courtage », confirme Frédéric Grand. L'autre objectif est aussi de faire converger les politiques de souscriptions et les cultures d'entreprises des deux structures.

En effet, au niveau de la direction générale d'Allianz France, il est hors de question de les opposer. « Il faut nous imprégner de cette nouvelle culture pour pouvoir aussi accompagner le courtage dans ce changement », insiste Pascal Thébé, membre du comité exécutif d'Allianz France.

20 % du marché côté courtage

Passant de « 9 à 12 % de part de marché sur le segment IARD entreprises », selon Pascal Thébé, Allianz France verrait également doubler son influence au niveau du courtage sur ce même segment, atteignant les « 20 % du marché ». La filiale deviendrait ainsi le deuxième interlocuteur de poids avec Axa France auprès du courtage. Alors, même si, du côté d'Allianz, l'on ne souhaite pas alimenter les doutes de certains courtiers, il n'en reste as moins que cette fusion provoquera bien la disparition d'un guichet et la montée en puissance d'un autre. Des intermédiaires, ayant placé un risque repoussé par Allianz chez Gan Eurocourtage, notamment en MRH, craignent qu'un certain nombre d'ajustements soient ainsi réalisés sur plusieurs portefeuilles associés.

En ce qui concerne les traités de coassurance impliquant aujourd'hui Gan Eurocourtage et Allianz, le grand courtage se pose la question de la capacité dégagée suite à la fusion des deux portefeuilles. « Nous avons des affaires communes. Dans ce cadre, nous conserverons, dans un premier temps, les mêmes conditions négociées aux préalables. D'ailleurs, il n'est pas inconcevable qu'à terme nous mettions plus de capacité sur la table », lance Pascal Thébé.

Crainte de suppression de codes

Du côté des agents généraux, le rachat de Gan Eurocourtage IARD a été bien perçu. « Que notre compagnie mandante soit capable d'acquérir une société comme Gan Eurocourtage est un signal positif », commente Bruno Pelissier, président de Mag3, syndicat des agents Allianz. À leurs yeux, le point essentiel reste le respect de l'équité entre réseaux de distribution. « Si les capacités de souscription étendues de Gan Eurocourtage sont maintenues, les agents devront aussi en profiter », observe Bruno Pelissier.

Durant ces neufs mois de transition, nombre de chantiers restent à réaliser pour Allianz France, qui devra notamment faire mentir les plus pessimistes. Ces derniers estiment que cette fusion provoquerait la suppression de certains codes dans le courtage, faisant la part belle aux courtiers grossistes, qui se positionnent déjà comme une alternative durable face à ce phénomène de concentration.

JACQUES RICHIER, PDG D'ALLIANZ FRANCE « Une gamme commune pour le second trimestre 2013 »

Depuis la signature officielle en juin, quelles ont été les étapes précédent l'intégration du portefeuille de Gan Eurcourtage le 1er octobre ? Il nous fallait déjà obtenir des autorisations, en premier lieu des autorités de la concurrence, ensuite de notre superviseur représenté par l'ACP. Ce dernier devait s'assurer que nous avons les fonds propres et la capacité d'apporter la solvabilité nécessaire à Gan Eurocourtage. Cette dernière validation devrait nous parvenir d'ici à fin septembre. Au 1er octobre nous intégrerons les équipes et le portefeuille IARD de Gan Eurocourtage, ce qui permettra à tous les clients de bénéficier de la notation d'Allianz. Comment devraient se passer les renouvellements 2012 et l'année 2013 ? Les renouvellements se feront avec les mêmes interlocuteurs que les courtiers connaissent déjà. Ils se feront avec les mêmes conditions de souscriptions utilisées par Gan Eurocourtage. La même chose se passera d'ailleurs du côté d'Allianz IARD. À partir du deuxième trimestre 2013, nous nous serons mis d'accord sur une gamme commune pour les affaires nouvelles proposées aux courtiers. Nous avons encore besoin de temps pour bien découvrir les pratiques des uns et des autres. Il faut faire converger ces deux mondes et ne pas essayer d'en imposer un à l'autre.

1er octobre

Le transfert du portefeuille IARD de Gan Eurocourtage vers Allianz France est effectif.

31 mars 2013

Naissance d'une gamme commune portée par une marque unique, Allianz courtage.

30 juin 2013

Les équipes auront fusionné, donnant lieu à une seule structure en contact avec les courtiers, Allianz courtage.

LES HOMMES DU CHANGEMENT

- Baudouin Caillemer 1977 Il débute sa carrière chez Factual Mutual aux États-Unis. 1982-1988 Il intègre Cigna France puis devient directeur à CGU Courtage, ensuite DG de Chubb France. Depuis 2006 Il est directeur général de Gan Eurocourtage. Il accompagnera les équipes de l'entreprise reprise dans cette intégration et ce, en prenant la direction d'Allianz Eurocourtage. - Frédéric Grand 1988-1995 Il commence sa carrière assurantielle chez MMA sur la partie réassurance. 1998-2006 Il entre chez FM Global où il devient responsable de la région Europe du Sud (France, Espagne, Portugal, Benelux...). 2006-2011 Il intègre Allianz, passe par la case AGCS puis devient directeur partenariats vie et santé d'Allianz. Janvier 2011 Il est directeur courtage chez Allianz France.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 octobre 2021

ÉDITION DU 15 octobre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

GESTIONNAIRE INDEMNISATION CADRE H/F

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Chronique d'une naissance annoncée

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié