Courtiers : la bataille de la croissance

Courtiers : la bataille de la croissance

Le classement 2016 des courtiers millionnaires dresse le tableau d’un secteur toujours dynamique puisque les taux de croissance à deux chiffres ne sont pas rares. Mais chaque point gagné se fait à l’arrachée entre des acteurs aux ambitions acérées.

Avec seize acteurs dont le chiffre d’affaires a connu une hausse à deux chiffres entre 2014 et 2015, le classement des courtiers généralistes reste dynamique. Le taux de croissance moyen des cinquante premiers est toutefois légèrement plus faible que l’an passé : 8,4 % contre 9,6 %. Le Top 10 est marqué par la légère baisse du chiffre d’affaires du n° 2, Marsh & McLennan, (-0,4 %). En matière de mouvement, on remarquera le passage de Filhet-Allard en 6e position, devant Diot. Le groupe bordelais, qui comprend notamment le courtier grossiste Xenassur, a réalisé un chiffre d’affaires de 120,6 M€ en IARD et 14,7 M€ en assurance de personnes. Les 15 M€ restant se répartissent entre le maritime/ transport, l’assurance-crédit et les produits financiers. Enfin, cette édition 2016 confirme la 4e place de Siaci Saint Honoré, passé devant Aon France lors du classement précédent. Le groupe dirigé par Pierre Donnersberg affiche une avance de 9 M€ sur son poursuivant, contre 10,5 M€ l’an passé.

Sources : L’Argus de l’assurance et les sociétés citées. NS : non significatif.
Le grand courtier réalisant le plus d’activité à l’international est également le leader du classement : Gras Savoye a développé son propre maillage mondial, via des filiales, notamment africaines, avant d’intégrer le groupe Willis Towers Watson. En ne conservant que l’activité réalisée ou souscrite en France, le courtier, avec un chiffre d’affaires de 393,7 M€, devance de 42 M€ son poursuivant Marsh & McLennan et de 80,6 M€ le 3e, Verspieren. Juste derrière, Siaci Saint Honoré dispose également de forts leviers de développement à l’international. L’essor de sa filiale MSH International, très présente en Asie, est fortement encouragé par l’actionnaire majoritaire du courtier, le fonds d’investissement Ardian. Et son activité en Suisse représentait près de 36 M€ de CA fin 2015.

Le grand courtier réalisant le plus d’activité à l’international est également le leader du classement : Gras Savoye a développé son propre maillage mondial, via des filiales, notamment africaines, avant d’intégrer le groupe Willis Towers Watson. En ne conservant que l’activité réalisée ou souscrite en France, le courtier, avec un chiffre d’affaires de 393,7 M€, devance de 42 M€ son poursuivant Marsh & McLennan et de 80,6 M€ le 3e, Verspieren. Juste derrière, Siaci Saint Honoré dispose également de forts leviers de développement à l’international. L’essor de sa filiale MSH International, très présente en Asie, est fortement encouragé par l’actionnaire majoritaire du courtier, le fonds d’investissement Ardian. Et son activité en Suisse représentait près de 36 M€ de CA fin 2015.

Méthodologie

Les courtiers généralistes millionnaires en euros répondent à plusieurs critères de qualification regroupés comme suit :

  • Critères quantitatifs : chiffre d’affaires consolidé supérieur ou égal à 1 M€. Le pourcentage de CA réalisé avec un seul client et/ou un seul fournisseur et/ou un seul produit ne doit pas être supérieur à 90 %.
  • Critères qualificatifs : ces courtiers travaillent en France sur au moins deux types de clientèle et/ou proposent plusieurs types de couvertures ; ils prospectent leurs clients et restent à leur contact.

La somme de ces paramètres exclut les grossistes et spécialistes du classement des généralistes.

Les courtiers spécialistes sont des cabinets qui réalisent plus de 80 % de leur activité :

  • dans une seule ligne de produit (en IARD ou en vie) ;
  • avec un seul type de clientèle ;
  • dans une seule branche de risques ;
  • dans un seul canal de distribution. Toutefois, le fait de réaliser 100 % de son chiffre d’affaires en IARD ou en vie n’implique pas nécessairement d’être classé parmi les spécialistes, si l’on répond aux autres critères de diversité de fournisseurs, de types de clientèles (particuliers ou entreprises) ou de types de risques.

Les courtiers grossistes sont des cabinets qui réalisent plus de 50 % de leur activité.

Nota bene

Plusieurs courtiers présents lors de notre édition de 2015 n’ont pas souhaité ou pu nous répondre dans les délais.

Focus sur le leader

En 2015, Gras Savoye a vécu une année clef en intégrant le groupe américain Willis (29 décembre), lui-même fusionné avec Towers Watson le 4 janvier 2016. Sur le périmètre France, Gras Savoye affiche un chiffre d’affaires en hausse de 2,8 % : 393,7 M€ en 2015 contre 383 M€ en 2014. Les segments les plus porteurs sont l’affinitaire (+3,6 %), les grands risques (+3,5 %) et les régions (+7,4 %). En assurance de personnes (+7,9 % sur le périmètre groupe en 2015), Julien Vignoli, DG délégué, alerte sur l’exigence du marché : « Nous profitons de la dynamique liée à la restructuration opérée en 2013-2014, mais cela pourrait ne pas suffire pour 2016 ».

Nous commençons à faire équipe commune avec les collaborateurs de Towers Watson en France, ce qui représente un fort enjeu de RH.

Gilles Bénéplanc, DG de Gras Savoye

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Courtiers : la bataille de la croissance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié