Des augmentations sous contraintes

Des augmentations sous contraintes
CÉCILE INGREMEAU, consultante rémunération chez Altedia © DR

Confrontés à un environnement économique difficile, les acteurs de l'assurance ont désormais des enveloppes budgétaires plus restreintes et doivent prendre en compte la législation sur l'égalité salariale entre hommes et femmes.

Dans l'assurance, les temps sont durs. Selon nos informations, à l'occasion d'une discussion tenue le 22 avril en commission paritaire sur les rémunérations minimales annuelles (RMA), les organisations patronales auraient proposé 1% d'augmentation en 2013. Un taux difficile à accepter pour les syndicats. Car il y a un an, sur le même sujet, les partenaires sociaux s'étaient entendus pour une revalorisation des barèmes des grilles de salaires minimum de... 2,1%.

Certes, entre mars 2012 et mars 2013, l'inflation n'a progressé que de 1%. Il n'empêche, les négociations annuelles obligatoires (NAO) confirment cette tendance : les rémunérations ne vont pas beaucoup évoluer cette année. « Même si elles n'ont pas gelé les salai-res, 58% des entreprises du tertiaire financier, confrontées à un contexte économique difficile, ont consacré des enveloppes budgétaires en baisse par rapport à 2012 », indique Cécile Ingremeau, consultante rémunération au sein du cabinet Altedia.

Cécile Ingremeau, consultante rémunération chez Altedia « L'égalité hommes-femmes, un sujet d'actualité »

« Suite à la loi du 9 novembre 2010 qui renforce les obligations des entreprises et les sanctions associées pour garantir l'égalité de traitement entre les hommes et les femmes, les sociétés du secteur tertiaire ont signé un accord sur ce thème et/ou ont mis en place un plan d'action. Si bien que la réduction des écarts de salaires est désormais clairement abordée dans le cadre des négociations annuelles obligatoires. C'est d'ailleurs un sujet d'actualité. À l'occasion de la Journée de la femme, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, a notamment insisté sur le fait que les entreprises ne respectant pas l'égalité salariale, seraient davantage sanctionnées. »

Des mesures complémentaires mises en place

Pour autant, de nombreux accords ont été conclus. La CFDT, qui a collecté les augmentations de salaires de 45 acteurs du secteur, observe ainsi qu'un tiers des NAO seulement se sont terminées par une décision unilatérale, un bilan que la première organisation syndicale de l'assurance estime « convenable ». « Les budgets sont de plus en plus serrés. Additionnées, les augmentations générales et individuelles dépassent rarement les 2%. Mais pour compenser, les entreprises ont pris, cette année, des mesures complémentaires qui ont fait l'objet d'enveloppes spécifiques », développe Régis Versavaud, le secrétaire général adjoint de la fédération CFDT banques et assurances.

  • 37%

    des entreprises du secteur de l'assurance où des accords ont été conclus ont mis en place, cette année, une enveloppe spécifique consacrée à l'égalité professionnelle.

    Source : CFDT
     
  • 58%

    des sociétés du tertiaire financier déclarent avoir une enveloppe budgétaire en baisse par rapport à 2012.

    Source : Altedia
Sur les 30 entreprises où des accords ont été signés, 11 ont mis en place un budget égalité professionnelle. Contraintes par la loi (voir ci-contre), elles tentent ainsi par ce biais de réduire les écarts de salaires entre les hommes et les femmes. Ce n'est pas tout. Dans le cadre des NAO, d'autres sujets - en dehors des rémunérations - ont été abordés cette année et fait l'objet de négociations. L'assureur Atradius a ainsi pris en charge l'augmentation du forfait social, alors que La Mondiale a accordé un jour de congé supplémentaire à son personnel. « Ce n'est peut-être pas grand-chose, mais cela touche moins à la masse salariale, et, surtout, ces dispositifs ont un impact réel pour les employés », note Régis Versavaud.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 avril 2021

ÉDITION DU 23 avril 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Missions de commissaire aux comptes

Occitanie en Scène

23 avril

34 - Montpellier

Prestations de service d'assurance Responsabilité et risques annexes

Ville de La Couarde sur Mer

23 avril

17 - La Couarde-sur-Mer

Fourniture de titres spéciaux de paiement..

CCAS de la Ville de Pau

23 avril

64 - PAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Des augmentations sous contraintes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié