Direct Assurance en ligne avec les ambitions d’Axa

Direct Assurance en ligne avec les ambitions d’Axa
Godefroy de Colombe, PDG de Direct Assurance

La filiale de vente directe du groupe Axa enregistre de bonnes performances en termes d’activité, à un moment clé pour le marché de l'assurance en ligne. Selon une enquête réalisée par Ifop, 50% des cyberconsommateurs se disent prêts à souscrire un contrat auprès d'un assureur opérant uniquement par téléphone et Internet.

Direct Assurance, qui fête son vingtième anniversaire cette année, s’apprête à terminer l’exercice 2012 sur de bons résultats. Après avoir enregistré une hausse de chiffre d’affaires de près de 6% pour atteindre les 287 M€ en 2011, la filiale de vente directe du groupe Axa prévoit de finir l’année 2012 sur une croissance « de l’ordre du double, voire plus », par rapport à celle de l’an dernier, et sur « des résultats techniques nettement inférieurs à 100% », selon Yves Masson, le PDG de Direct Assurance qui vient tout juste de passer le relais.

Des objectifs atteignables

Son successeur, Godefroy de Colombe, prend la tête de l’entreprise à un moment favorable. La croissance envisagée pour 2012 correspond aux objectifs annuels (11%) fixés pour l’ensemble des activités de vente directe du groupe Axa dans le cadre de son plan stratégique. Ces performances « proviennent en majorité des effets de volume, alors qu’auparavant, la croissance était principalement tirée par les hausses tarifaires », précise Godefroy de Colombe. Le plan stratégique « Ambition Axa » vise par ailleurs, sur l’ensemble des activités de vente directe du groupe, un ratio combiné de 96% (contre 102% aujourd’hui) à l’horizon 2015, un objectif qui pour la France, paraît « atteignable et peut-être même rapidement », estime le nouveau PDG de Direct Assurance.

Un marché plus mature

La filiale d’Axa, qui a enregistré au 1er semestre une hausse de 38% du nombre de nouveaux clients, a apparemment profité de la rénovation de son offre et de la révision de ses méthodes de vente. Mais elle bénéficie aussi des évolutions favorables du marché. Même si elle reste marginale en France (3% du marché de l’assurance), la vente directe fait de plus en plus d’adeptes. Près d’un quart des cyberconsommateurs interrogés par l’Ifop pour le compte de Direct Assurance, déclarent avoir déjà acquis un produit financier sur Internet, et 50% se disent prêts à souscrire un contrat auprès d’un assureur opérant uniquement par téléphone et Internet. Une majorité des personnes interrogées (62%) estime en effet que ce type d’acteurs propose des garanties équivalentes à celles des autres assureurs, voire meilleures (11%), « un signe de maturité du marché », estime Godefroy de Colombe.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 octobre 2021

ÉDITION DU 22 octobre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

GESTIONNAIRE INDEMNISATION CADRE H/F

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrats d'assurances couverture sociale pour l'année 2022

Agen Habitat HLM

23 octobre

47 - AGEN HABITAT

Prestations de services bancaires.

Ekidom

23 octobre

86 - POITIERS

Assurance protection juridique des agents et des élus

Ville de Bolbec

23 octobre

76 - Bolbec

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Direct Assurance en ligne avec les ambitions d’Axa

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié