Fusions : Humanis devient le 3ème groupe paritaire français

Fusions : Humanis devient le 3ème groupe paritaire français
Damien Vandorpe, directeur général du groupe Humanis

Novalis Taitbout rejoint Humanis, issu il y a tout juste un an, de la fusion des groupes de protection sociale Aprionis et Vauban Humanis. Avec cette opération, le groupe pèse désormais 2,6 Md€ en assurance de personnes et 11,5 Md€ en retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Déjà annoncée lors de la naissance d’Humanis dans sa première configuration, il y a presque un an jour pour jour, cette fusion avec Novalis Taitbout fait monter le groupe sur le podium de son secteur. Il grossit d’1 Md€ à 2,6 Md€ pour les activités concurrentielles et se place au 3ème rang, derrière AG2R-La Mondiale (8,1 Md€) et Malakoff-Médéric (3,4 Md€, chiffres Top 20 des IP, « Argus de l’assurance »).
Le nouveau groupe se caractérise par une activité diversifiée, en particulier sur le marché très concurrentiel de la complémentaire santé où ses différentes entités le placent au 2ème rang des institutions de prévoyance (15% de l’ensemble des adhérents au CTip), ainsi qu’au 3ème rang des groupements mutualistes. Radiance et Servalys (les unions mutualistes des ex-périmètres Aprionis et Vauban Humanis) pèsent à eux deux plus de 650 M€.

Deux spécificités
En prévoyance collective, il se place au 4ème rang des groupes partiaires avec 740 M€ de cotisations, derrière Malakoff-Médéric (1,35 Md€), AG2R La Mondiale (1 Md€) et ProBTP (930M€) (Top 20 des IP 2011, « L’Argus de l’assurance »). Humanis est également présent en épargne salariale, où il est le premier intervenant paritaire (2,5 Md€ d’encours gérés) ainsi que, dans une moindre mesure, en retraite supplémentaire et en assurance vie. Le groupe se distingue aussi par deux spécificités. La première est l’international, avec deux institutions de retraite complémentaire spécialisées (CRE et Ircafex) et la société Welcare qui offre des solutions de santé et prévoyance aux expatriés. La seconde est la gestion pour compte de tiers, où le groupe propose des solutions en assurance de personnes à des partenaires comme CNP Assurances, Pacifica, Predica ou encore Thelem Assurances.
Des synergies
« Notre taille va nous autoriser des investissements technologiques nous permettant d’améliorer notre compétitivité », explique Damien Vandorpe, directeur général du groupe. Il mise aussi sur les synergies entre prévoyance et santé collectives et complémentaire santé individuelle : la centaine d’agences du pôle mutualiste du groupe, qui devrait se structurer sous la marque Radiance, est appelée à servir de point de contact avec les entreprises et leurs salariés, actifs ou retraités, pour toutes les activités du groupe.

Marketing et commercial de concert
La nouvelle association sommitale, présidée par Michel Keller (Medef) avec pour vice-président, Pierre Steff (CFDT), est en place depuis le 26 janvier. Mais il faudra encore 2,5 ans à 3 ans pour que l’ensemble des structures d’Humanis s’organisent, en se rapprochant le cas échéant. Toutefois, le marketing et l’action commerciale seront les premiers à fonctionner de concert. « Nos prospects ne comprendraient pas que nous nous présentions en ordre dispersé », souligne Jean-Paul Lacam, directeur général délégué en charge des activités concurrentielles. Les relations avec le courtage s’inscriront également dans la continuité, a-t-il promis.
Laure Viel

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Fusions : Humanis devient le 3ème groupe paritaire français

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié