Generali : grève de la faim de huit salariés licenciés

Generali : grève de la faim de huit salariés licenciés
Huit anciens salariés de Generali Proximité Assurances (GPA) sont en grève de la faim pour protester contre leur licenciement économique intervenu en 2007 qu'ils jugent abusifs. Mais les Prud'hommes ne les ont pas suivis.

Plus de quatre ans après avoir été licenciés et s'être heurtés à l'échec de nombreuses négociations, des anciens salariés de Generali Proximité Assurances (l’ancienne filiale vie de Generali) ont entamé une grève de la faim pour protester contre un licenciement économique qu'ils jugent « abusif ». A la date d'hier, mercredi 9 mars, huit personnes avaient décidé de s’arrêter de s’alimenter. Il est prévu qu'une ou deux personnes grévistes les rejoignent chaque jour.

Pour comprendre ce qui a poussé ces ex-salariés de GPA à un tel mouvement, il faut remonter à juillet 2006, date à laquelle une vaste réforme de la rémunération des commerciaux est alors engagée. « Avec la nouvelle grille de rémunération, en fournissant le même travail, je perdais 35 à 40 % de mon ancien salaire ! » témoigne Vincent Prudor, 48 ans, en grève de la faim depuis le 21 février, et qui a déjà perdu 6 kilos. Comme lui, près de 680 personnes sur les 1 600 concernés n’acceptent pas à l’époque cette nouvelle rémunération, qui fixe des primes de productivité et de portefeuille. Les syndicats (sauf FO) finissent tout de même par signer ces accords salariaux. Pour avoir refusé de signer un avenant à leur contrat de travail modifiant leur mode de rémunération, 222 commerciaux sont licenciés le 5 janvier 2007 pour motif économique.

Dès lors, pour obtenir le versement de dommages et intérêts, un collectif de 88 ex-collaborateurs de GPA se structure afin de faire appel au tribunal des Prud’hommes. Un premier jugement tombe le 24 septembre 2009, sans qu’aucune majorité ne se dégage. Finalement, le 7 décembre 2010, un juge dit « départiteur » fait pencher la balance dans le sens de Generali.  « Depuis cette décision, beaucoup ont perdu confiance dans l’efficacité de l’institution judiciaire », explique l’avocat des anciens de GPA, Maître Denis Delcourt-Poudenx. Bien qu’ils aient interjeté l’appel, le nouveau jugement n’interviendra pas avant 2012, voire 2015, si Generali se porte en cassation.  Après plus de quatre ans de procédure, « il fallait qu’ils bougent, qu’ils interpellent sur leur situation : ils ont donc choisi cette option non violente de la grève de la faim, une solution tout de même dangereuse pour leur santé ! », s’inquiète leur avocat.

« Cette situation ne nous laisse pas insensible, même si nous avons du mal à comprendre la tournure disproportionnée que prend cette affaire », explique Michel Estimbre, DGA en charge des relations humaines au sein de la DRH de Generali, avant d'ajouter : « Ces ex-collaborateurs ont fait le choix au départ de refuser la nouvelle grille de rémunération, qui a pourtant permis depuis sa mise en place une augmentation de 17 à 18 % des salaires des conseillers commerciaux. Ensuite, ils ont choisi de refuser les emplois de reclassement qu’on leur proposait. Ce sont eux enfin qui ont choisi d’engager une procédure judiciaire. Aujourd’hui, après avoir eu une décision favorable pour Generali, une nouvelle procédure est en cours. Faisons donc confiance à la justice, en espérant que d’ici le nouveau jugement,  la raison l’emportera. » 

De leur côté, à travers ce mouvement de grève de la faim, les ex-salariés de GPA espèrent trouver une solution avec le médiateur de la République, voire pouvoir interpeller le ministère du Travail.

Nicolas Thouet

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 26 novembre 2021

ÉDITION DU 26 novembre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services de transport de personnes d'un événement

Ass. Festival International des Séries de Lille

27 novembre

59 - Lille

Assurance 'Responsabilité civile et risques annexes.

Conseil Départemental de l'Orne

27 novembre

61 - AGENCE D'INGENIERIE DE L'ORNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Generali : grève de la faim de huit salariés licenciés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié