[DOSSIER] Les résultats 2011 des mutuelles 3/19

GMF : des résultats en baisse

GMF : des résultats en baisse
Thierry Derez, PDG de la GMF

Très exposée en épargne, la mutuelle d’assurance a souffert de la baisse de la collecte en assurance vie. Elle progresse, toutefois, en dommages, notamment dans l’auto.

Thierry Derez, le PDG de la GMF, peut bien se déclarer « satisfait de cette année », les résultats annuels de la mutuelle d’assurance, présentés le 7 juin, ne sont pas au beau fixe. Le chiffre d’affaires est en recul de 1,5% en 2011, pour atteindre près de 3,63 Md€ (3,68 Md€ en 2010). Pire : le résultat net du groupe passe, en un an, de 231 M€ à 180 M€, soit une chute de 22%.

La faute à GMF Vie qui, à l’image des autres assureurs vie, subit de plein fouet le désamour des Français pour leur (ex ?) placement préféré. Là encore, Patrice Forget, le directeur général délégué du Groupe GMF a beau jeu de souligner que « GMF Vie a fait mieux que le marché » et de se féliciter que « la collecte nette demeure positive à fin mai », les chiffres ne sont pas bons pour autant. Les revenus de la filiale ont baissé de 12,2%, à 1,41 Md€ et la collecte nette de 48% (85% pour le marché), à 418 M€. Des contre-performances d’autant plus dommageables que la GMF figure parmi les mutuelles les plus exposées en épargne, cette activité générant à elle seule 38% du chiffre d’affaires.

Promo sur l'auto

Heureusement, la mutuelle peut compter sur le dommage et en premier lieu, sur l’automobile. Sur ce marché, son portefeuille a progressé en 2011 de 2,1% pour atteindre plus de 2,78 millions de contrats. « Soit une croissance deux fois plus forte que celle du parc automobile », glisse Laurent Tollié, directeur général délégué assurances GMF. Selon le baromètre 2011 assurances auto-habitation publié par TNS Sofres, la GMF serait désormais le deuxième assureur auto en France, avec 10% de parts de marché, derrière la Macif (13,3%) et juste devant Axa (9,9%).

Cette progression résulte d’une stabilisation du « taux de chute », d’une optimisation de la multidistribution (30% des souscriptions en auto sont réalisées au téléphone), mais aussi d’une politique tarifaire agressive. Des promotions ont été menées sur les « marchés prioritaires » de la GMF que sont les enseignants, les agents de la fonction publique hospitalière et territoriale. Car à l’inverse de certaines mutuelles de fonctionnaires, notamment de santé, qui souhaitent se diversifier, la GMF veut, elle, se renforcer sur cette population. « Les fonctionnaires et agents de services publics représentent 75% de nos sociétaires, contre 90% chez certaines mutuelles de la fonction publique. Nous bénéficions donc d’une marge de manœuvre », estime Thierry Derez.

Jean-Philippe Dubosc

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance statutaire du personnel.

Ville de Gagny

24 octobre

93 - GAGNY

Service d'assurance multirisques du patrimoine mobilier et immobilier de la SEM HAB...

SEM Habitat Pays Châtelleraudais

24 octobre

86 - CHATELLERAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

GMF : des résultats en baisse

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié