[DOSSIER] Les résultats 2011 des mutuelles 4/19

GMF : des résultats en baisse

GMF : des résultats en baisse
Thierry Derez, PDG de la GMF

Très exposée en épargne, la mutuelle d’assurance a souffert de la baisse de la collecte en assurance vie. Elle progresse, toutefois, en dommages, notamment dans l’auto.

Thierry Derez, le PDG de la GMF, peut bien se déclarer « satisfait de cette année », les résultats annuels de la mutuelle d’assurance, présentés le 7 juin, ne sont pas au beau fixe. Le chiffre d’affaires est en recul de 1,5% en 2011, pour atteindre près de 3,63 Md€ (3,68 Md€ en 2010). Pire : le résultat net du groupe passe, en un an, de 231 M€ à 180 M€, soit une chute de 22%.

La faute à GMF Vie qui, à l’image des autres assureurs vie, subit de plein fouet le désamour des Français pour leur (ex ?) placement préféré. Là encore, Patrice Forget, le directeur général délégué du Groupe GMF a beau jeu de souligner que « GMF Vie a fait mieux que le marché » et de se féliciter que « la collecte nette demeure positive à fin mai », les chiffres ne sont pas bons pour autant. Les revenus de la filiale ont baissé de 12,2%, à 1,41 Md€ et la collecte nette de 48% (85% pour le marché), à 418 M€. Des contre-performances d’autant plus dommageables que la GMF figure parmi les mutuelles les plus exposées en épargne, cette activité générant à elle seule 38% du chiffre d’affaires.

Promo sur l'auto

Heureusement, la mutuelle peut compter sur le dommage et en premier lieu, sur l’automobile. Sur ce marché, son portefeuille a progressé en 2011 de 2,1% pour atteindre plus de 2,78 millions de contrats. « Soit une croissance deux fois plus forte que celle du parc automobile », glisse Laurent Tollié, directeur général délégué assurances GMF. Selon le baromètre 2011 assurances auto-habitation publié par TNS Sofres, la GMF serait désormais le deuxième assureur auto en France, avec 10% de parts de marché, derrière la Macif (13,3%) et juste devant Axa (9,9%).

Cette progression résulte d’une stabilisation du « taux de chute », d’une optimisation de la multidistribution (30% des souscriptions en auto sont réalisées au téléphone), mais aussi d’une politique tarifaire agressive. Des promotions ont été menées sur les « marchés prioritaires » de la GMF que sont les enseignants, les agents de la fonction publique hospitalière et territoriale. Car à l’inverse de certaines mutuelles de fonctionnaires, notamment de santé, qui souhaitent se diversifier, la GMF veut, elle, se renforcer sur cette population. « Les fonctionnaires et agents de services publics représentent 75% de nos sociétaires, contre 90% chez certaines mutuelles de la fonction publique. Nous bénéficions donc d’une marge de manœuvre », estime Thierry Derez.

Jean-Philippe Dubosc

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

GMF : des résultats en baisse

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié