Groupama : la logique de performance inquiète la CFDT

Groupama : la logique de performance inquiète la CFDT

Une petite phrase, concernant la création de plates-formes de gestion de sinistres, prononcée par Jean-Luc Baucherel, président du conseil d’administration de Groupama SA dans le cadre d’une interview accordée au journal Ouest France du 7 mars a mis le feu aux poudres à la CFDT. Jean Daniel Santoni, secrétaire du comité de Groupe CFDT Groupama Méditerranée, a écrit un courrier à Thierry Martel, directeur général de l’assureur vert.

 

 

Publiée le 7 mars dernier dans le journal Ouest France et la veille sur le site Internet du quotidien régional, un passage de l’interview de Jean-Luc Baucherel, président du conseil d’administration de Groupama SA et de la Caisse régionale de Groupama Loire Bretagne, a failli passer inaperçue. « Il faut noter une différence entre l’édition papier et l’édition en ligne », s'est étonné la section CFDT de Groupama Centre Atlantique sur son propre site.

Plateformes communes

Si les versions papier et internet sont aujourd’hui identiques, la phrase a, selon le syndicat, bel et bien été prononcée par Jean-Luc Baucherel dans la version en ligne antérieure, datée du 6 mars, puis supprimée. Et pour cause : la phrase en question - « le groupe envisage de renforcer sa performance avec la constitution de plates-formes communes entre plusieurs caisses régionales, pour les sinistres notamment » - a de quoi inquiéter le syndicat qui a immédiatement réagi en adressant un courrier à Thierry Martel, directeur général de Groupama.

Impact sur l'emploi

« Cette information a fait l’effet d’une bombe dans nos entreprises, écrit notamment Jean-Daniel Santoni, secrétaire du comité de groupe de CFDT Groupama Méditerranée. Jamais jusqu’à ce jour, cela n’avait été ni évoqué, ni envisagé dans nos diverses instances représentatives du personnel. Si l’information est exacte et on a tout lieu de le croire émanant du président du Conseil d’administration, cette nouvelle organisation risque d’avoir un impact non négligeable en termes d’emplois dans nos caisses régionales. Compte tenu de l’inquiétude suscitée par cette information, il me semble important que vous nous apportiez des précisions sans attendre la prochaine réunion de groupe fixée au 11 avril prochain. »

Démenti formel

« C’est une erreur du journal Ouest France. Nous n’envisageons pas la création de plates-formes de gestion de sinistres communes entre les Caisses Régionales », a assuré Groupama à L'Argus de l'Assurance. Dans le cadre de l’interview accordée au journal Ouest France, Jean-Luc Baucherel a également souligné que, hormis le dossier Gan Eurocourtage et la filiale anglaise, « il n’y a pas d’autres cessions prévues à ce stade ». « Il faut maintenant renforcer notre performance, avec une mutualisation des moyens informatiques », a-t-il expliqué.

Floriane Bozzo

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché Assurance Complémentaire Santé.

MSA de Lorraine

22 mai

54 - VANDOEUVRE LES NANCY

Marché Assurances.

Métropole du Grand Nancy Direction des Finances

22 mai

54 - NANCY

Marché de domiciliation bancaire.

COURBEVOIE HABITAT

22 mai

92 - COURBEVOIE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Groupama : la logique de performance inquiète la CFDT

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié