Hervé de Veyrac se présente à la présidence d'Agea

Hervé de Veyrac se présente à la présidence d'Agea
Hervé de Veyrac, président adjoint d'Agea © DR

Agent Allianz à Marseille et actuel président adjoint d’Agea, Hervé de Veyrac conduira la liste des candidats à l’élection du comité directeur de la Fédération nationale des agents généraux, le 13 juin. Aucune autre candidature n’a été déposée à ce jour.

Son nom circulait depuis quelques semaines déjà (lire l’Argus n°7266). Hervé de Veyrac, agent Allianz à Marseille, est bien candidat à la succession de Philippe de Robert, à la tête de la Fédération nationale des syndicats d'agents généraux (Agea). L’actuel président adjoint de la Fédération est bien placé pour reprendre le flambeau : la liste qu’il conduit est la seule à se présenter à l’élection du comité directeur de la Fédération qui aura lieu le 13 juin.

Ce jour-là, les agents généraux adhérents d’Agea auront à désigner en assemblée générale l’équipe qui composera, pour les trois prochaines années, la plus haute instance de leur organisation professionnelle. Le comité directeur, qui se réunit une fois par mois, fixe en effet les grandes orientations de la Fédération. Au sein de l’équipe emmenée par Hervé de Veyrac, figurent deux agents membres du comité sortant, Jean Mesmin (Generali) et Philippe Rapicault (MMA), ainsi que trois nouveaux entrants : Patrick Evrard (Gan Assurances), Guylaine Mandron (Generali) et Michel Picon (Axa).

Une dernière intervention à Montpellier

Philippe de Robert, qui passera le relais après deux mandats de trois ans, est intervenu le 7 juin dernier à Montpellier, devant les adhérents du Syndicat des agents Gan Assurances (Snagan), comme il a l’habitude de le faire à chaque assemblée générale des syndicats d'agents généraux. Une dernière intervention en tant que président d’Agea, qui avait lieu, pour lui, « à domicile » (Philippe de Robert exerce sous l’enseigne Gan Assurances à Montpellier) et qui lui a voulu de longs applaudissements.

Après avoir dressé un panorama des évolutions qui touchent le métier d’agent général (impact de la crise et des obligations prudentielles sur les stratégies des compagnies, modification des comportements des consommateurs, essor d’Internet et des nouvelles technologies, renforcement de la réglementation touchant les intermédiaires...), Philippe de Robert a conclu son discours par un message aux compagnies : « toutes les tentatives de créer des réseaux totalement captifs seront vouées à l’échec car les agents généraux n’accepteront jamais d’exercer un métier qu’ils n’ont pas choisi. C’est la raison de ma confiance en l’avenir. »

Estelle Durand

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Chargé de développement H/F

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

RESPONSABLE FONCTION CLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances Cyber Risque

SDIS de la Charente Sce Départ. d'Incendie et de Secours

31 juillet

16 - SDIS 16

Prestations de services d'assurance construction relatives à une opération de trava...

GHT Sud Val d'Oise Nord Hauts-de-Seine

31 juillet

95 - MONTMORENCY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Hervé de Veyrac se présente à la présidence d'Agea

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié