L'Afer limite la casse avec un taux de 3,43%

L'Afer limite la casse avec un taux de 3,43%
« Tout ce qui a pu être distribué aux adhérents l'a été », selon Gérard Bekerman, président de l'Afer.
Avec une baisse de 0,09 points, le taux du contrat de l’association figure parmi les meilleurs rendements en 2011. Une performance liée à sa faible exposition en actions et en dettes périphériques.

Alors que la plupart des assureurs vie annoncent des rendements en baisse en 2011, l'Association française d'épargne et de retraite (Afer) a présenté le 10 janvier lors d’une conférence, organisée à la Maison des Polytechniciens, à Paris, un taux de rendement de 3,43%. Pour rappel, ce dernier s'est élevé à 3,52% en 2010. L'association d’épargnants, dont le contrat avec 735 000 adhérents et 45 Md€ d'encours fait référence, limite donc les dégâts avec une baisse de 0,09 points alors que la majorité des assureurs vie affichent des décrochages aux alentours de 0,30 points.


PAS DE PPE
« Tout ce qui a pu être distribué aux adhérents l'a été », a assuré Gérard Bekerman, président de l'Afer. L’association présente en effet la particularité de ne pas disposer de provisions pour participation aux excédents (PPE). Une situation qui pourrait, à en juger par les déclarations de certains administrateurs lors de la présentation du 10 janvier, ne pas durer.


GESTION PRUDENTE
Surtout, si selon Philippe Maso Y Guell Rivet, le directeur général d'Aviva France, l'assureur du contrat, Afer présente « un excellent taux », c’est grâce à une politique de gestion d’actifs prudente et avisée. Non seulement la part des actions a été réduite pour ne représenter que 3,6% du portefeuille, mais les valeurs financières, malmenées en ce moment, n’y sont pas surreprésentées comme souvent. L’exposition aux dettes des pays périphériques est également très limitée. A titre d’exemple, 0,1% des actifs sont investis dans les bons du Trésor grec.


EN DÉCOLLECTE
Reste que l’Afer souffre, comme ses concurrents, du désamour des Français à l’égard de l’assurance vie. Les cotisations sont passés d’un peu plus de 3 Md€ en 2010 à moins de 2 Md€ en 2011. Pire : les prestations se sont envolées pour atteindre 2,87 Md€. Ce qui s’est traduit par une collecte nette négative de 952 M€.


Jean-Philippe Dubosc

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 28 février 2020

ÉDITION DU 28 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

SIACI SAINT HONORE

Consultant Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances

EPF Ile de France

24 février

75 - EPF ILE DE FRANCE

Marché d assurances de l établissement public Campus Condorcet.

Campus Condorcet

23 février

93 - CAMPUS CONDORCET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'Afer limite la casse avec un taux de 3,43%

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

10/01/2012 17h:13

En complément de cet article, un lien pour comparer les rendements 2011 du contrat Afer avec les autres contrats proposés par les assureurs.http://www.cofloma.fr/contrats_assurance.php

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié