La fin de la tarification selon le genre aura des conséquences négatives pour les consommateurs (CEA)

La fin de la tarification selon le genre aura des conséquences négatives pour les consommateurs (CEA)
Michaela Koller, directrice générale du CEA
Le Comité européen des assurances a publié son étude d’impact sur l’interdiction de la différenciation homme-femme dans la tarification des assurances vie et non-vie. Le rapport met en exergue plusieurs conséquences négatives non seulement pour l’industrie mais aussi pour les consommateurs.

Après le coup de tonnerre du 1er mars 2011, lorsque la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a choisi de mettre un terme, à partir du 21 décembre 2012, à la dérogation dont bénéficiait le secteur des assurances pour tarifer les risques en fonction du sexe, le Comité européen des assurances (CEA) révèle une étude d’impact qui met en exergue les conséquences négatives de cette mesure. « Ce travail montre que l’interdiction de différencier les sexes dans la tarification de l’assurance pourrait avoir des conséquences négatives pour les assurés, les assureurs et la société dans son ensemble » commente Michaela Koller, directrice générale du CEA.
jeunes conductrices

Parmi les conséquences sonnantes et trébuchantes, l’étude révèle notamment que les jeunes conductrices devraient au minimum acquitter un niveau de prime en hausse de 11%. Au-delà, le rapport évoque les conséquences sur la demande d’assurance vie et retraite avec une probable envolée de 30% des niveaux de primes acquittées par les femmes pour les contrats d’assurance décès et une réduction des rentes perçues par les hommes (5%).

projet anti-discrimination
Si le CEA ne remet pas en cause la décision de la Cour de justice européenne et affirme que l'industrie s'y conformera, il s’inquiète du projet de directive anti-discrimination sur l’âge et l’état de santé, en cours de discussion au sein de l’Union. En effet après le genre, si l’âge et l'état de santé ne peuvent plus servir à la tarification des assurances, la segmentation, base de travail des assureurs, a du souci à se faire.
Stéphane Tufféry

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

couverture indisponible Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé(e) Relation Client Prévoyance H/F

Postuler

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Choix d'un cabinet d'avocat pour la mise en place et le suivi d'un programme euros ...

Département de Seine Maritime

15 juillet

76 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Prestations de service d'assurances dommages aux biens pour les besoins de la ville...

Ville de Sablé sur Sarthe

15 juillet

72 - SABLE SUR SARTHE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La fin de la tarification selon le genre aura des conséquences négatives pour les consommateurs (CEA)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié