La recette Attali pour moderniser la Sécurité sociale

La recette Attali pour moderniser la Sécurité sociale
Jacques Attali
Dans le second rapport qu’elle vient de publier sous l’intitulé une « Ambition pour dix ans », la commission pour la libération de la croissance, présidée par Jacques Attali, préconise de renforcer le poids des couvertures santé et dépendance complémentaires.

Il est urgent de retrouver la maîtrise de nos finances publiques et de renouer à court terme avec un équilibre des comptes publics. Ce leitmotiv du rapport Attali implique notamment de « moderniser en profondeur notre protection sociale ». Ce qui exige de « protéger plus particulièrement les plus fragiles », sans remettre en cause l’universalité du système. « Cela passe en particulier par un rôle plus grand confié aux complémentaires santé et à l’assurance dépendance obligatoire », peut-on lire dans la synthèse du rapport.

Concrètement, la commission se prononce en faveur du « bouclier sanitaire », à savoir un dispositif de remboursement des soins où la Sécu n’intervient à 100% qu’au-delà d’un certain plafond fixé en fonction du niveau de revenu des assurés. Elle préconise, par ailleurs, « une coordination plus systématique de l’Etat, de l’assurance maladie, des mutuelles et des assureurs privés afin que la régulation d’ensemble demeure bien piloté […]. Concernant la dépendance, le rapport défend un recentrage de l’APA sur les personnes âgées les plus dépendantes, en excluant les GIR 4, et la mise en place « d’une assurance obligatoire, qui permet d’éviter toute forme d’antisélection et d’avoir une mutualisation optimale ». L’assurance facultative est évoquée mais elle « devra alors s’accompagner d’une incitation fiscale (ce qui pourrait aller à l’encontre de la stratégie générale de réduction des niches) ».

Cela dit, la commission n’évoque pas les problèmes de mise en œuvre que soulèvent tant le bouclier sanitaire qu’une assurance dépendance obligatoire. Et  reste tout autant pudique sur les économies à attendre de ses propositions pour des comptes sociaux qui se trouvent effectivement dans le rouge vif.

François Limoge

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

ÉDITION DU 10 avril 2020 Je consulte

Emploi

INFOPRO DIGITAL

Commercial sédentaire en BtoB H/F

Postuler

SOLUSEARCH

Responsable de Développement « Accord de Branches » H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

La recette Attali pour moderniser la Sécurité sociale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié